[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3825: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3827: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3828: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3829: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
http://www.kimbanguisme.net • Afficher le sujet - LUKULU : UN LIEU, UNE HISTOIRE


*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 19 Nov 2019 19:13

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: LUKULU : UN LIEU, UNE HISTOIRE
MessagePosté: 31 Juil 2007 07:30 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2007 22:47
Messages: 193
Localisation: France
Lorsque Dieu accomplit ses desseins, il n’emprunte pas des voies faciles à cerner. Notre modeste compréhension se heurte constamment à un mur épais de l’infranchissable absolu. C’est tout simple : le spirituel ne se gère pas par le commun des mortels. Ce qui est évident pour Dieu qui agit méthodiquement et chronologiquement, sans rien laisser au hasard, devient mystère complet pour l’homme.

L’histoire de LUKULU (entre Kinshasa et Matadi), relève du fantastique sur le plan humain, alors qu’elle est aboutissement sur le plan divin. Lorsque les éléments se déchaînent, aucune main ne peut les maîtriser. C’est précisément dans la petite localité de KUNDA MASANGU que survînt le tragique et effroyable drame qui drapa d’un voile triste la fameuse date du 29 Juillet 1958. Au cours d’un culte, le 28 Juillet 1974, Papa DIANGIENDA KU NTIMA relata lui-même les faits, que nous nous proposons de vous faire connaître.

Comme préambule, Papa avait d’abord fait lire un passage biblique sur le patriarche Abraham auquel Dieu avait demandé en sacrifice son unique fils (Genèse 22 : 1 – 12). L’analogie se renouvela lorsqu’il fut demandé à Papa SIMON KIMBANGU de sacrifier à son tour, son dernier fils. Comme l’avait fait Abraham avant lui, Papa Simon donna la même réponse à Dieu : « Que ta volonté soit faite ». C’est alors qu’il avertit spirituellement son fils en l’informant comme suit : « Tu vas vivre des moments d’épreuves très difficiles ; tu mourras ou tu survivras ».

Le 29 Février 1952, lors d’une invitation au 120, rue Maluku, Papa DIANGIENDA a une vision du terrible accident qui doit se dérouler comme prévu, et simultanément à la même date, son Père Papa SIMON KIMBANGU apparaît à Lowa (Kisangani).
Papa a peur, très peur, au point qu’il transpire abondamment ; il décide alors d’enlever sa veste et sa chemise trempée par la sueur, mais celle-ci n’est pas trempée d’exsudation mais de sang ! Cette chemise avait été conservée comme pièce à conviction de la Grandeur de Dieu.

Le jour du voyage qui devait être celui du non-retour, Papa se fit accompagner de :

- papa Jean NKALAMVUILA, le chauffeur et Congolais de la R.D.C.
- papa David NSOMI, Congolais de Brazzaville
- papa Mathieu WATULA, Congolais de Brazzaville
- papa Félicien NTENDE, Angolais

Papa avait encore peur, mais il fallait quand même partir car le destin était scellé. Tout le long du parcours, ils rencontrèrent de nombreux obstacles : présence de mauvais esprits, panne de voiture. Et la peur qui était toujours là, insidieuse, continuait à ronger Papa. Des séances de prières avec ses compagnons furent entreprises. La panne réparée, la voiture reprit la route et…, ce fut le moment fatidique ! L’accident se produisit comme prévu et dans un froissement de tôle, la voiture, irrécupérable, s’écrasa complètement. Ils furent tous blessés. Le chauffeur mourut sur le champ et Papa, gravement atteint, s’agenouilla sur les débris de vitres brisées pour prier. Et en cet instant précis où, dans son recueillement, la douleur se disputait à la souffrance, Papa vit descendre des Cieux, une foule de gens vêtus de vert et de blanc, tandis que d’autres étaient regroupés dans un Temple. A la fin de sa prière et par les pouvoirs qui lui étaient conférés depuis le début de la reprise de l’œuvre de son Père, il effectua une imposition des mains sur le corps sans vie du chauffeur papa Jean NKALAMVUILA. Instantanément, ce dernier revint à la vie, il ressuscita et des acclamations de joie éclatèrent dans le Temple des Cieux dont Papa avait eu la vision. Il réanima ensuite les trois autres qui s’étaient évanouis sous le choc et qui gisaient inertes.


Photographie de l' accident de Papa Mfumu'a nlongo à Kunda-Masangu, le 29 juillet 1958. A l'extrémité droite de la photo, on voit la voiture de Papa Mfumu a Longo puis, à sa gauche, le grand camion qui a occasioné l'accident.


Les blessés qu’ils étaient furent conduits par la suite à l’hôpital catholique de Tumba où des prêtres refusèrent de soigner Papa, alors qu’il vomissait du sang à flots. Peu après, ses blessures furent cousues avec des attaches papier (agrafes sans doute ou trombones). Une femme, dans la pièce, eut pitié de Papa et vint lui nettoyer les plaies avec de l’eau. La visite d’une délégation des autorités administratives eut pour but de demander au médecin d’écourter la vie de Papa, puisque de toutes façons, il était presque mort. En clair, ils lui demandèrent de l’achever ! Le médecin scandalisé refusa d’obtempérer à cette horrible injonction.

Lorsque l’affreuse nouvelle de l’accident parvint aux fidèles kimbanguistes, ce furent des moments d’agitations, de pleurs et de lamentations sans précédent. Mais tous n’éprouvèrent pas ce gros chagrin ! Les ennemis coriaces de Papa se réjouirent sans retenue et organisèrent des banquets pour fêter leur « liberté » retrouvée.

Des centaines de visiteurs envahirent l’hôpital pour se rendre au chevet de Papa. Le parking était bondé de voitures, comme lors d’une grande manifestation religieuse. Il y avait tant de monde que l’on se demandait d’où venaient tous ces gens.

Puis ce fut la visite du pasteur LUKAWU et de papa Raymond WIKISI qui pleura en voyant Papa dans l’état lamentable où il était. Papa recommanda au pasteur d’empêcher son épouse maman BIBI, d’aller lui rendre visite ; il ne souhaitait pas qu’il la vît ainsi. Il lui fit dire qu’ils se reverraient à Kinshasa. Sur ce, Papa se leva pour serrer la main de présents qui souhaitaient sa mort. Effarés, ils s’écrièrent : « Non ! Non ! Ne vous levez pas, restez allongé et dormez ! ».
Mais Papa bien entendu, refusa catégoriquement en répliquant : « Non, je ne dormirai plus dans ce lit et d’ailleurs, je me sens beaucoup mieux ».
Et quelle ne fut pas l’indicible surprise du pasteur LUKAWU, lorsqu’il vit Papa à Kinshasa dès le lendemain ! Ensuite, Papa vit un des pasteurs kimbanguistes qui le vouaient aux milles diables, en train de boire du vin avec des amis. La stupeur était de taille entre autre de la part de tous ceux qui festoyaient à l’occasion de sa mort, lorsqu’ils apprirent qu’en fait, Papa, leur ennemi juré, était bel et bien en vie !

Les quatre compagnons d’infortune de Papa, qui connurent avec lui les affres de l’accident, vécurent assez longtemps pour porter pendant plusieurs années le témoignage de ces heures sombres et de la manifestation de Dieu, au devant de toutes les scènes. Aujourd’hui, ils ne sont plus là, ils sont tous partis et reposent en paix après avoir rempli leur lourde mission.

Si nous devons traduire le mot « LUKULU » pour conclure notre récit, nous dirons qu’il signifie LIBERATION, libération qui conduit implicitement à l’indépendance. Pour sauver le monde de l’iniquité, notre Seigneur Jésus-Christ, l’Enfant Roi, se laissa crucifier comme un vulgaire imposteur et son sang précieux coula pour purifier les impénitents pécheurs que nous sommes. Papa DIANGIENDA KUNTIMA lui, était bravement allé au-devant de la mort, le 29 Juillet 1958 ; il avait payé de sa vie pour affranchir le peuple noir méprisé. Ce jour-là, ses compagnons et lui étaient revenus à la vie par la volonté du Père Céleste car ils étaient devenus les symboles vivants de la transformation de la condition miséreuse de l’homme noir. Les blessures et le sang qui s’était écoulé du corps de Papa étaient les prémices qui annonçaient l’indépendance spirituelle de l’Eglise Kimbanguiste, reconnue officiellement le 24 Décembre 1959, ainsi que l’indépendance de quelques Etats d’Afrique dès 1960, tels que : la République Démocratique du Congo, la République du Congo-Brazzaville, le Gabon…

LUKULU, c’est aussi l’essor, le progrès, le développement et la liberté d’expression chèrement acquise que connaît l’Eglise Kimbanguiste dans son extraordinaire expansion.

Que la date du 29 Juillet 2007, nous plonge dans le recueillement méditatif et nous amène à penser au sacrifice suprême de Papa DIANGIENDA KUNTIMA qui avait accepté sans recul, d’être comme immolé sur l’autel du sacrifice, pour nous les hommes de peu de foi !!

Hélène Gisèle B O U K O U
Preski – Rennes
Rennes, le 27 Juillet 2007

_________________
Kimbanguistement,

Le webmaster
----------------
Mail: webmaster@kimbanguisme.net
Web: http://www.kimbanguisme.net


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com