*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 12 Aoû 2020 04:59

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: LA KIMBANGULOGIE (texte enrichi)
MessagePosté: 19 Oct 2012 13:38 
Hors ligne

Inscription: 03 Déc 2005 19:23
Messages: 138
LA KIMBANGULOGIE (texte enrichi)

Une personne peut accumuler des doctorats. Mais s'il s'entête et cherche à me convaincre me disant que Simon Kimbangu est á peine un prophète, je lui dirai simplement qu'il est un ignorant. Car, il lui manque une spécialité. Il s'agit de la Kimbangulogie.
Il y en a qui aimerait bien rétorquer : Mais, votre Kimbangulogie y a t-il une université qui lui a déjà consacré une chaire ? A moi de répondre que la philosophie qui provoque une bousculade entre universités pour se doter d'une chaire, a commencé dans la rue. L'occident n'a pu la découvrir que grâce à l'invasion de ses terres par les arabes. Donc, seuls des personnes à mémoire courte croirait à la perfection de tout ce qui se présente sous les schèmes occidentaux. Voilà pourquoi la Kimbangulogie, ce discours, cet étude sur la personne et l'oeuvre de Kimbangu mérite sa place à côté de toutes les disciplines scientifiques. Car, Kimbangu ne cesse de susciter de l'intérêt dans plusieurs domaines de la vie pour ne pas dire qu'il imprime déjà une mode de vie.
Surtout qu'il a déclaré que les quatre coins du monde lui sont remis par Christ et dans l'avenir qu'il n'y aura qu'une seule Eglise, Une seule langue et un seul Chef, lui, Kimbangu; Comprenez l'intérêt pour l'humanité de se tourner vers la Kimbangologie. Car nous assistons au déclin de la civilisation occidentale. partant, ne croyons pas que ce sont les schèmes de pensée occidentaux qui vont résister.

Observez bien cette maison. C’est l’endroit où Simon Kimbangu fut jugé en 1921. Quelqu’un pouvait bien s’aventurer et dire, par son aspect qu’un tremblement de terre l’avait secouée. Mais il n’en est pas question. Qui voudra bien peut consulter les archives belges. Car les Belges en sont témoins. La vérité c’est qu’en 1921, devant l’interrogatoire vexatoire du Commandant de Rossi, cet Italien qu’on avait fait venir expressément de Rome pour juger Simon Kimbangu, ce dernier n’arrivât plus à se contenir et tonna. Ainsi d’une voix forte et claire, il s’adressa au tribunal disant : « Est-ce Dieu que vous voulez persécuter. Sachez que c’est du Christ que j’ai reçu ma mission ; cessez donc de me tourmenter, car pour rien au monde je ne renoncerai à le servir et à faire sa volonté.

Immédiatement, poursuit Diangienda Kuntima dans son livre intitulé « Histoire du Kimbanguisme, Ed. Kimbanguistes, pp. 98-99 /Car c’est de lui que nous tenons cette version des faits), la petite maison où siégeait le conseil de guerre se mit à trembler et l’un des murs se fendit ; l’effigie du Roi Albert qui se trouvait accrochée au mur tomba et il y eut de la panique dans la salle.

Cette manifestation de la puissance divine (Car c’est bien de cela qu’il s’est agi) n’a d’égale que celle qui s’est produit lors de la mort du Christ où, selon l’Evangéliste Matthieu, chapitre 27, versets 46 à 53 : Jésus s’écria d’une voix forte à deux reprises et après la seconde, rendit l’esprit. Mais dans l’entretemps, la voile du sanctuaire se déchira en deux du haut en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent ; les tombeaux s’ouvrirent, les corps de nombreux saints défunts ressuscitèrent ; sortis des tombeaux après sa résurrection, ils entrèrent dans la ville sainte et apparurent à un grand nombre de gens.
Alors pour revenir au départ, Qui est Simon Kimbangu ? Toujours un prophète ?
Beaucoup aimeraient profiter de l’occasion pour engendrer des polémiques. Au clair, nous ne voulons pas dire que Papa Simon Kimbangu n’est pas un Prophète. Mais, ce que nous rejetons, que les gens puissent le cloître dans la catégorie de prophète au mépris des autres considérations Kimbanguistes. Pire, de fois, les gens nous défient dans nos propres installations ! Si, à l’instar du Christ qui a été aussi un prophète mais qui, à Côté de ce titre, s’est vu aussi attribué d’autres titres comme Dieu, Fils de Dieu ou Dieu le Fils, Messie, Fils de Homme, le Sauveur, le Roi des rois…par ses contemporains et disciples en accord avec sa personne et son œuvre; Alors, pourquoi les gens rejettent catégoriquement les Kimbanguistes quand ceux-ci reconnaissent une double nature (divine et humaine) en la personne de Simon Kimbangu en accord avec son œuvre. Croient-ils qu’il n y a rien de prouvé dans le discours Kimbanguiste ?
En tout cas, il est temps pour que nous tous kimbanguistes, partout où nous nous trouvons et chacun dans son domaine, puissions démontrer à la face du monde que le troisième millénaire appartient au Saint-Esprit donc à papa Simon Kimbangu, comme ne l’a cessé de marteler papa Diangienda Kuntima. Ce n’est que de cette façon là que viendra le respect :
- Les Juifs l’ont fait avec le Judaïsme. Aujourd’hui, ils sont respectés et leur religion a acquis une certaine universalité.

- Les occidentaux le font par le truchement du christianisme et il y en a parmi nous qui les prennent pour « le savoir même » (comprenez par là l’exagération du respect qui leur est parfois dû !) et personne n’hésite sur l’universalité du christianisme.
Alors pourquoi pas nous ? Car :
- Si pour y arriver, ils ont dû parfois passer par l’expérience du martyre, Nous autres aussi n’avons pas été épargnés : 37.000 familles déportées soit 150.000 martyrs en RDCongo, sans oublier au Congo-Brazzaville où les gens ont été déporté vers le Tchad et en Angola où les gens ont été jetés dans de tonneaux d’eau en ébullition.

- S’il faut compter des spécialistes dans les domaines du savoir, parmi les Kimbanguistes, on en trouve avec probité. Oui, des tremplins comme voulait dire papa Diangienda Kuntima. Car la vraie science trouve son inspiration dans la spiritualité divine et non dans l’occultisme comme beaucoup aujourd’hui sont entrainés, par défaut de la spiritualité divine, vers les loges.

Ceci étant, commençons par la théologie. Car on pourrait bien donner des titres à Papa Kimbangu mais s’il faut qu’il y ait un point culminant, le tout ne pourrait que culminer sur sa divinité. Or, quand nous parlons de la divinité, nous entrons dans le cadre de la théologie, ce discours sur Dieu, cet intelligence de foi sur les différents soubresauts de l’histoire. Partant, la vie de foi kimbanguiste a déjà produit plusieurs titres en ce qui concerne la personne de papa Simon Kimbangu : Prophète, Envoyé, le Saint-Esprit. De par ces titres qui ont obéi à une certaine dynamique dans leur fixation, ceux qui n’aiment reconnaitre en papa Simon Kimbangu que le titre de prophète, n’hésitent Pas à accuser les Kimbanguistes de tous les mots (tricherie : commentaires sur le différend survenu avec le Conseil Œcuménique des Eglises, COE en sigle ; déification : commentaires de la Conférence Episcopale du Congo, CENCO en sigle, etc.). Et pourtant, il suffit de scruter l’enseignement Kimbanguiste pour se rendre compte que c’est depuis ses débuts que l’Eglise Kimbanguiste parle de la divinité de papa Simon Kimbangu. Les premières questions du catéchisme kimbanguiste n’en disent pas moins :
1. Question : Qui est Papa Simon Kimbangu ?
- Réponse : Papa Simon Kimbangu est l’Envoyé de notre Seigneur Jésus-Christ.

2. Question : Comment savons-nous que Papa Simon Kimbangu est L’envoyé de notre Seigneur Jésus-Christ ?
- Réponse : Notre Seigneur Jésus-Christ, lui-même, nous a promis de demander à son Père pour qu’il nous envoie un autre Consolateur qui fera plus que Lui (Jean 14, 12-18).
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais,
Et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père ;
Et tout ce que vous demanderez en mon nom,
Je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.
Si vous m’aimez, gardez mes commandements.
Et moi, je prierai le Père,
Et il vous donnera un autre consolateur,
Afin qu’il demeure éternellement avec vous,
L’Esprit de vérité, que le monde ne peut Recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ;
Mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera avec Vous.
Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.

3. Question : Quelles sont les œuvres que papa Simon Kimbangu a réalisées ?
- Réponse : Papa Simon Kimbangu a ressuscité des morts, rendu la vue aux aveugles, fait marcher les paralytiques, fait parler les muets ; il a tout réalisé conformément à la promesse du Seigneur (Matthieu 8, 1-10).
4. Question : Depuis quand existe-t-il ?
Réponse : Il existe depuis l’éternité (Jean 1, 1-2).
Au commencement était la parole, et la parole était avec Dieu, la parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu.

De ce qui précède, Il se déduit que papa Simon Kimbangu est le Saint-Esprit promis par Christ. Donc, Dieu. Qu’en est-il de cette déduction ? Serait-elle fondée sur des considérations rationnelles et expérimentales ?
A. Considérations rationnelles
Soutenir que papa Simon Kimbangu est le Saint-Esprit,
revient à abonder sur la pneumatologie. Ce discours
sur le « Dieu inconnu », comme le désigne certains
théologiens, ne voit pas sa matière abondante
comparaison faite avec la christologie. Toutefois, sur
ce qui s’est déjà dit, les positions, classiquement et
succinctement, se présentent de la manière suivante :
- Les occidentaux considèrent le Saint-Esprit comme
une puissance liée à la personne de Jésus-Christ.
- Les orientaux, par contre, attribuent des
caractéristiques personnelles au Saint-Esprit.
Ces positions qui permettent d’appréhender le
Saint-Esprit tant dans son immanence
(le Saint-Esprit en soi) que dans son économie(le
Saint-Esprit dans son investissement), reçoivent plus
de lumière avec l’intervention de la position
kimbanguiste qui, partant de ses deux aspects
d’appréhension du Saint-Esprit (immanence, économie)
avec leurs assises bibliques, reconnaît au
Saint-Esprit les deux natures (divine et humaine) :
c’est-à-dire au « Dieu inconnu », flux magnétique pour
les uns, les kimbanguistes reconnaissent l’identité.
Ceci remet ainsi en cause le dogme de l’incarnation
unique. Car, soutenant que Dieu s’est aussi fait homme
en papa Simon kimbangu. Ce qui traduit une discontinuité
dans la continuité de la révélation divine.
Comme nous le lisons, Christ a dit dans l’Evangile
selon saint Jean 14,15-17 : « Si vous m’aimez, vous
vous appliquerez à observer mes commandements ; moi,
je prierai le Père : il vous donnera un autre Paraclet
qui restera avec vous pour toujours. C’est lui
l’Esprit de vérité, celui que le monde est incapable
d’accueillir parce qu’il ne le voit pas et qu’il ne le
connaît pas. Vous, vous le connaissez, car il demeure
auprès de vous et il est en vous ». Et Son Eminence
Diangienda Kuntima d’ajouter : « Mokanda mua Nzambe
ekomama mpo na ngai na yo». Donc, il n y a vraiment pas
grand chose à admirer si le Saint-Esprit est considéré
comme le Dieu inconnu. Comme aussi il n y a pas aussi
grand chose à chose à admirer si le Saint-Esprit est
connu. Car Christ n’a pas mâché les mots.

Mais comment les kimbanguistes en arrivent-ils à cette
position ? C’est ici qu’intervient les considérations
expérimentales. Contrairement à l’idée de s’attendre à
un éventail, nous limiterons, à peine, à présenter des
échantillons.

B. Considérations expérimentales

Soutenir que Papa Simon Kimbangu est le Saint-Esprit
revient à considérer qu’en papa Simon kimbangu, on est en
présence de la troisième personne en Dieu.
Généralement, on reconnaît Dieu par ses attributs qui
traduisent les rapports entre le fini (l’homme) et
l’infini (Dieu) : omniprésence, omnipotence,
Omniscience, etc. Voyons si ces attributs énumérés se
vérifient en Simon Kimbangu.

1. Dieu est omniprésent, Kimbangu est omniprésent ?

A cette question, nous répondons : Oui. Nous appuyons
nos arguments sur :
- les éléments traditionnels kongo
- Les apparitions (kimbanguphanies)
- Les réincarnations.

1.a. Les élements traditionnelles kongo.

De la tradition Kongo, deux éléments nous parviennent
:
1º Des sources traditionnelles kongo affirment qu’on
invoquait le nom de Kimbangu (avant que celui-ci
puisse naître) à tout moment que naissait un mort-né.
L’invocation consistait en une supplication à Kimbangu
en faveur du mort-né pour qu’il lui redonne la vie.
Les bakongos clamaient : « Kimbangu,fula
muana(Kimbangu, ressuscite l’enfant) ».
2º Les mêmes sources traditionnelles kongo, affirment
que Kimpa Vita, une prophétesse kongo qui a vécu entre
le 17è et le 18è siècles, avant d’être brûlée, avait
laissé ces paroles : « Moi, vous m’avez vaincu ; mais
celui qui viendra, Kimbangu, sera invincible ».

1.b. Les apparitions (kimbanguphanies).

Si Jésus-Christ a attendu sa mort et sa résurrection
pour commencer à faire des apparitions, en Simon
Kimbangu, cela ne fut pas le cas. La tradition
kimbanguiste énumère plusieurs cas où Simon Kimbangu a
pu être présent à plus d’un endroit au même
moment(kimbanguphanies). Jules Chomé, par exemple,
dans son livre : "la passion de Simon Kimbangu" fait aussi
référence de ces kimbanguphanies. Mieux, ce que nous nous avons suivi sur la chãine de la Radio Télévision Kimbanguiste (RATELKI en sigle) où un certain papa Camille a témoigné avoir vécu avec papa Simon Kimbangu dans la prison de Ndolo (Kinshasa) et par la suite, s'est encore retrouvé avec le même Simon Kimbangu dans prison à Lubumbashi au cours des années 40. Or, historiquement établi, papa Simon Kimbangu n'a jamais été transféré de Lubumbashi vers Kinshasa en cette période.

1.c. Les réincarnations de Simon Kimbangu.

L’année 2004, Son Eminence Simon Kimbangu Kiangani,
Chef Spirituel de l’Eglise kimbanguiste avait
entrepris des travaux d’aménagement des sites
historiques du kimbanguisme à lutendele. Ces travaux
furent possibles grâces à deux mamans encore vivantes
d’un groupe de 12 jeunes filles de la chorale
Lutendele/Sandoa que Son Eminence Diangienda Kuntima
avait choisi dans les années 60 et à qui il avait
révélé des secrets que renferme Lutendele et
recommandera : « Ces secrets seront dévoilés quand mon
Père reviendra… ». Quelle ne fut pas la surprise de
nos mamans rescapées de découvrir la chaîne qui relie
« Simon Kimbangu-Diangienda Kuntima-Simon Kimbangu
Kiangani » , le jour où Son éminence Simon Kimbangu
Kiangani leur annoncera que le moment est venu tout en
leur rappelant tout ce qu’ils ont entendu de Son
Eminence Diangienda Kuntima.

2. Dieu est omnipotent, Kimbangu est omnipotent ?

-A cette question, nous répondons : oui. Car, si
l’expérience du tombeau vide a démontré la toute
puissance de notre Seigneur Jésus-Christ pour ne
s’être pas laissé retenir par la mort, l’apparition de
papa Simon Kimbangu un an après sa mort soit le 29 juillet
1952 à Lowa où il a annoncé : « Christ a remis entre
mes mains les quatre coins du monde.
Dans l’avenir, il n’y aura qu’une seule langue,
il n’y aura qu’une seule Eglise,
il n’y aura qu’un seul Chef, moi Kimbangu »;
ne peut signifier autre chose.

- Nous répondons aussi OUI parce qu’ici au Portugal,
Nous vivons avec une petite-fille de Dyna. Pour
rappel, Dyna est la jeune fille de 15 ans que papa
Simon Kimbangu a ressuscitée en 1921 ; résurrection
accomplie après trois jours. Comprenez, son corps
commençait déjà à se décomposer. Mais Kimbangu l’a
ramenée à la vie.

- Nous répondons encore oui et ceux qui vivent
aux Etats-Unis, peuvent s’enquérir de la puissance
de papa Simon Kimbangu auprès de Georges Harris, lui qui a pu avoir un
entretien avec papa Simon Kimbangu à travers sa
photographie dans la salle de conférences kimbanguiste
à Kasa-vubu en l’an 2000?


3. Dieu est omniscient, Kimbangu est omniscient ?

A cette question, nous répondons : Oui. Car, quelques
jours avant sa mort, papa Simon Kimbangu, hospitalisé,
reçut la visite d’une délégation catholique venue pour
lui proposer la dernière onction. Et en échange, la
reconnaissance et la repentance pour tous les maux
commis. Papa Simon Kimbangu accepta la proposition à la
condition qu’ils lui disent la date et l’heure exacte
de sa mort s’ils étaient vraiment des serviteurs de
Dieu. Ne pouvant satisfaire la condition posée par
Papa Simon Kimbangu, la délégation catholique s’est vue
prié par papa Simon Kimbangu de s’en aller. Resté seul avec
les gardes dont Sakua bango, papa Simon kimbangu leur
annoncera qu’il mourra le 12 octobre 1951 à 15heures.

Nous répondons aussi oui parce que vers la fin des 70,
un jeune catholique répondant au nom de Wabeladio
s’est vu confié par papa Simon Kimbangu la mission
d’enseigner à l’humanité, en général, et aux noirs, en
particulier, une écriture nouvelle dénommée « Mandombe
». Et depuis, les centres de cette écriture ne font
que pulluler. Aujourd’hui, papa Wabeladio est la deuxième
personne en République Démocratique du Congo, à s’être vu décernée
le titre de « Docteur honoris causa ».

Maintenant que le discours Kimbanguiste a donné ses preuves théologiques, nous laissons le soin :
- aux politologues kimbanguistes d’argumenter sur les titres de héros national et précurseur des indépendances africaines attribués à papa Simon Kimbangu ;
- aux sociologues Kimbanguistes d’argumenter sur le titre d’ancêtre attribué à papa Simon Kimbangu ;
- aux philosophes kimbanguistes de developper la pensée qui a coûté la vie à papa Simon Kimbangu, je cite : « le Noir deviendra Blanc et le Blanc, Noir » ;
- aux psychologues kimbanguistes de nous expliquer l’état d’âmes des Kimbanguistes c’est-à-dire des disciples de papa Simon Kimbangu quand ils se considèrent « l’espoir du monde » ;
- aux anthropologues kimbanguistes de pousser cette science vers ses limites pour démontrer que le Kimbanguisme c’est-à-dire cette vision de l'Homme calquée sur papa Simon Kimbangu n’est pas une projection humaine et moins un produit de l’imaginaire mais bien une émanation transcendantale ;
- aux géologues kimbanguistes de nous montrer s’il y a une association entre le Congo comme escandale géologique et le Congo comme terre choisi par Dieu, entendu par là papa Simon Kimbangu, pour assumer la condition humaine ;
- Ainsi de suite aux uns et aux autres, chacun dans son domaine présenter ce que papa Simon Kimbangu représente dans son monde de savoir.
Cet exercice, une fois accompli, nous rapprochera plus de l’esprit de la prophétie faite par papa Simon Kimbangu à Mbanza-Nsanda où il voulait bien que le voleur soit attrappé avec ce qu’il a volé. Ceci signifie que nous devons nous engager sur le terrain de nos donneurs de leçons non pas en boites de résonnance comme nous en avon pris l’habitude mais bien pour ramener tous les savoirs vers papa Simon Kimbangu pour un enrichissement. Car depuis le 03 Octobre 2012, papa Simon Kimbangu Kiangani a inauguré « l’ère des ¾ », caractéristique de ce troisième millénaire.
Comme vous pouvez vous en rendre compte, á tous les intéressés, nous aimerions bien présenter un travail en commun autour de la Kimbangulogie. S’il faudra commencer par des conférences, nous sommes disposés à marquer les pas.

Lisbonne, le 19 Octobre 2012.

Kalemba Manzo Constantino,

Théologien Kimbanguiste.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com