[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3825: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3827: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3828: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3829: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
http://www.kimbanguisme.net • Afficher le sujet - L'EGLISE A-T-ELLE RAISON DE CONDAMNER LE MARIAGE HOMOSEXUEL?


*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 12 Aoû 2020 07:39

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'EGLISE A-T-ELLE RAISON DE CONDAMNER LE MARIAGE HOMOSEXUEL?
MessagePosté: 01 Déc 2012 20:02 
Hors ligne

Inscription: 11 Jan 2007 00:09
Messages: 131
Longtemps considéré comme un tabou, l’homosexualité fait constamment la une de l’actualité et le mariage entre personnes de même stop mot censur est désormais un droit acquis en occident. C’en est le cas au Danemark, en Espagne, au Portugal, en Belgique, en Norvège, au Pays-Bas, en Islande et en Suède. Dans ce dernier pays, une disposition de la loi sur le mariage homosexuel oblige l’église à trouver un pasteur pour le célébrer. Ailleurs, en Argentine, en Afrique du sud, au Brésil, au Mexique (deux états) et aux USA (plusieurs états), l’homosexualité a aussi de beaux jours devant elle.
Cependant, en Allemagne, en Autriche, au Royaume unie, au Luxembourg, en Finlande, en Irlande, en Slovénie, en Hongrie, en France et en Tchécoslovaquie, un partenariat signé par un couple homosexuel a valeur d’union civile ; et lui donne un certain nombre de droits ouverts au couple hétérosexuel, excepté dans les domaines de la fiscalité et de l’adoption.

Quelle est dans ces pays la position de principe des églises chrétiennes ?
En occident, avec la crise de la vocation sacerdotale et la déchristianisation sans cesse croissante de la société, « l’église européenne » résiste tant bien que mal en s’accrochant à la bible. Mais, un jour ou l’autre, elle finira peut-être par céder à la sirène revendicatrice des militants de la cause homosexuelle; car des voix discordantes d’ecclésiastes et de fidèles ont déjà commencé à se faire entendre en son sein. Le mariage homosexuel étant dans l’air du temps, ces derniers souhaitent qu’il soit également reconnu et célébré par l’église. Comme en Suède et au Danemark. Quant aux pays non européens susmentionnés, l’évolution des mœurs dans leurs sociétés est telle que le phénomène y a trouvé un terreau fertile.

Dans la plupart des pays sous-développés, là où la dictature joue au chat et à la souris avec la démocratie, les libertés publiques ne sont pas toujours garanties. En Afrique, par exemple, l’homosexualité reste une infraction réprimée par la loi, malgré sa reconnaissance internationale. Sujet indésirable, elle est perçue dans la culture africaine comme une pratique magico-satanique et aussi comme une certaine forme de malédiction. A défaut d’être des parias, les homosexuels sont très mal vus et sont d’ailleurs l’objet de sarcasmes, y compris au sein de leurs propres familles. L’opinion publique leur est majoritairement hostile, car ils ont une « façon de faire » tout à fait contraire aux normes traditionnelles et religieuses. Que ce soit du côté de l’état ou de l’église, aucune perspective de légalisation ne pointe à l’horizon. Et il y a très peu de chance que les choses puissent vraiment s’améliorer.

En l’état actuel des choses, l’église a-t-elle raison de condamner le mariage homosexuel ?
Avant d’en arriver là, faisons au préalable un petit tour d’horizon sur l’évolution de l’homosexualité. Cette expression est universellement connue grâce au psychiatre allemand Richard Von Krafft-Ebing. Auteur de travaux scientifiques sur la criminologie et les perversions sexuelles, il l’a vulgarisé dans un best-seller publié en 1886 et intitulé « psychopatia sexualis ».
Longtemps catalogué comme une pathologie, une perversion, une déviance… par la médecine, l’homosexualité n’a été retirée par l’O.M.S de la liste des maladies mentales que le 17 mai 1990.
Qualifiée jadis par la justice d’atteinte à la pudeur, à la dignité humaine, de délit et de crime, elle fut sanctionnée par la castration, la prison à vie ou la peine de mort. Sa dépénalisation n’est finalement intervenue qu’à partir de 1980.
Pour l’église, l’homosexualité reste une hérésie qui a toujours été condamnée depuis. Sa démédicalisation et sa dépénalisation n’y ont rien changé. Il est évident qu’en tant que sexualité non procréative, l’homosexualité ne pourra en aucun cas trouver grâce aux yeux de l’église, elle est contre-nature par rapport à l’ordre des choses établi par Dieu.

Beaucoup se posent la question de savoir si la bible parle réellement de l’homosexualité ? Lorsqu’on lit l’histoire de Sodome et Gomorrhe, on y fait allusion dans le premier livre de Moïse (Genèse 19 : 5-8) : «… les jeunes gens jusqu’aux vieillards… appelèrent Loth et lui dirent : où sont les hommes qui sont entrés chez toi cette nuit ? Fais-les sortir vers nous pour que nous les connaissions. Loth sortit vers eux à l’entrée de la maison et ferma la porte derrière lui. Il dit : Mes frères, je vous prie, ne faites pas de mal ! Voici, je vous en prie : j’ai deux filles qui n’ont pas connu d’homme ; je vous en prie, je vous les amènerai dehors, et vous leur ferez ce qu’il vous plaira. Seulement, ne faites rien à ces hommes, puisqu’ils sont venus à l’ombre de mon toit ». Même si le mot homosexualité n’y ressort pas en des termes clairs, une lecture attentive permet de comprendre au final que c’est bien de cela qu’il s’agit.
Un peu plus loin, dans Lévitique 20 : 13, la bible est plus expressive : « Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont commis tous deux une horreur, ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux ». Ce passage biblique a l’avantage d’être plus explicite par rapport à la définition même de l’homosexualité, permettant ainsi au chrétien de mieux percevoir la réelle abomination d’une telle pratique.
Ce ne serait pas un abus si l’on rajoutait ici un dernier passage biblique, qui concerne lui aussi l’homosexualité. Le voici : « C’est pourquoi Dieu les a livré à des passions déshonorantes, car leurs femmes ont remplacé les relations naturelles par des actes contre- nature ; et de même les hommes, abandonnant les relations naturelles avec la femme, se sont enflammés dans leurs désirs, les uns pour les autres ; ils commettent l’infamie, homme avec homme, et reçoivent en eux-mêmes le salaire que mérite leur égarement » (Romains 1 : 26 à 27). No comment.
Après cet inventaire biblique, on peut conclure que l’attitude sévère de l’église vis-à-vis de l’homosexualité est tout à fait conforme à la parole de Dieu.

La déclaration des droits universelle de l’homme a été d’un grand secours aux homosexuels et leur a permis de sortir de leur torpeur et de leur sommeil. Jeté il y a plusieurs siècles dans la poubelle de l’histoire, l’homosexualité a fini par être récupérée par la littérature, la télévision, le cinéma, le théâtre…qui en ont fait un thème actuel ; favorisant ainsi les « coming out » dans les milieux de la musique, la politique, de l’art, de la mode, du business…
Ainsi propulsé de l’ombre à la lumière, elle est devenue aujourd’hui un incontournable sujet de société, qui pousse les états à légiférer et l’église à dire ce qu’il en pense en ce 21e siècle. Loin des chapelles, la question s’est posée de savoir si l’homosexualité était naturellement innée ou acquise ?
Ce débat scientifique, qui a commencé aux USA et qui s’est poursuivi en Europe, a été momentanément clos par Jacques Balthazart, chercheur à l’université de Liège. Dans son livre « Biologie de l’homosexualité », ce dernier soutient le caractère biologique de celle-ci. Selon lui, elle est de nature génétique c’est-à-dire qu’on naît homosexuel mais on ne le devient pas.
L’église, qui ne veut pas rester en marge de ce débat, a aussitôt répliqué par l’intermédiaire du cardinal Javier Lozano Barragan. En sa qualité de haut dignitaire de l’église catholique, le primat de Belgique contredit la thèse sur le caractère biologique de l’homosexualité. Pour lui, celle-ci n’a rien d’héréditaire parce qu’elle est acquise et non innée, c’est-à-dire qu’elle résulte uniquement de l’environnement de l’homme plutôt que de sa nature. En clair, cela revient à dire que l’homosexualité est une anomalie qui survient dans le processus de développement psychologique, voire psychique d’une personne. Telle est la vision de l’église en général.

Dans sa ligne de défense, celle-ci utilise trois principaux arguments.

*L’hétérosexualité comme première condition de base du mariage.
Le mariage est la toute première institution ayant existé sur la terre. Après avoir crée l’homme puis la femme, le bon Dieu les avait tout d’abord béni avant de les marier ensuite. C’est d’ailleurs ce que sous-entend sans ambiguïté ce passage biblique : « Dieu les bénit et leur dit : soyez féconds, multipliez-vous et remplissez la terre… » (Genèse 1 : 28). C’était le tout premier mariage religieux de l’histoire de l’humanité, qui déboucha finalement sur une autre institution : la famille. Afin de pérenniser pour l’éternité la tradition du mariage, Dieu leur inculqua une fois pour toutes cette immuable leçon de choses : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair » (Genèse 2 : 24).
Cette recommandation divine est une sorte de notice explicative, qui permet à l’homme de savoir comment procéder pour remplir la terre. Or, on ne peut remplir la terre que si l’on se multiplie, et on ne peut se multiplier qu’à la suite d’une fécondation. Tout compte fait, celle-ci n’est possible que par une action conjuguée de l’homme et de la femme. Donc, dans l’esprit du bon Dieu, le mariage doit être obligatoirement hétérosexuel, c’est-à-dire qu’il doit unir deux personnes de stop mot censur opposé : un homme et une femme. En témoigne la définition originelle du mariage : acte solennel par lequel deux individus de même espèce et de stop mot censur opposé, établissent entre eux une union dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par les dispositions juridiques en vigueur dans leur pays, les lois religieuses ou par la coutume.
Depuis toujours, la vocation du mariage est d’être hétérosexuelle conformément à la loi divine. Puisque le mariage homosexuel (homme avec homme et femme avec femme) est l’antithèse du mariage hétérosexuel (homme et femme), il n’a donc pas sa raison d’être aux yeux de l’église.

*L’homosexualité est un frein démographique.
L’avenir du monde réside dans la démographie. Or, « démographie » renvoie directement à « population ». Ce qui est en parfait accord avec le mot d’ordre divin déjà mentionné plus haut : « Soyez féconds, multipliez-vous et remplissez la terre ». Ici-bas, en dehors de la naissance, il n’y a aucune autre possibilité de remplir la terre et ce rare privilège n’appartient qu’aux couples hétérosexuels, seuls capables de s’accoupler naturellement.
Dans le dictionnaire Larousse, l’accouplement est défini comme un rapprochement physique entre deux individus de même espèce et de stop mot censur opposé, assurant la reproduction. En effet, grâce à leurs spécificités anatomiques et hormonales, l’homme et la femme donnent la vie en s’accouplant, régulant ainsi le cycle de reproduction des êtres humains.
Quant aux homosexuels, ils sont incapables de procréer c’est-à-dire d’avoir par eux-mêmes une descendance, en dehors des circuits de procréation médicalement assistée. Pour cette raison, l’église ne voit donc pas la nécessité d’un mariage entre personnes de même stop mot censur.

*L’église ne peut remettre en cause l’ordre naturel des choses établi par Dieu.
L’homosexualité existe, c’est une réalité que l’on ne peut nier ni occulter, car à l’heure actuelle les faits sont ce qu’ils sont et ça ne sert à rien de pratiquer la politique de l’autruche. Mais, cela n’empêche que l’homosexualité est et reste pour l’église un phénomène contre-nature, parce qu’elle apparaît comme un répugnant défi contre l’ordre naturel des choses établi par le bon Dieu. Le rôle de l’église n’est pas de cautionner le mal, mais de le dénoncer et de le combattre sans relâche.
La survie de l’humanité réside dans la succession de générations, à travers les époques et les civilisations. La famille étant la base de toute société, la conception traditionnelle de celle-ci veut qu’il y ait en son centre le père, la mère et les enfants. Ce que l’on appelle une famille nucléaire. Pour cause de décès et de divorce, les enfants peuvent parfois se retrouver sous l’autorité d’un seul parent, d’où l’expression de la famille monoparentale. Et de plus en plus, il arrive qu’un homme et une femme, ayant eu séparément des enfants d’un mariage ou d’une relation antérieurs, se réunissent en un couple homogène. Là, on est bien en présence d’une famille recomposée.
Ces modifications du paysage familial ne sont pas aussi floues que ça, dans la mesure où elles concernent à la base des couples hétérosexuels. Par contre, on ne peut pas adapter la conception de la famille aux couples homosexuels, parce que dans ces couples-là il n’y a ni père ni mère et dans la plupart des cas ni fils ni fille. La conception universelle du mariage (un homme, une femme) et la conception traditionnelle de la famille (père, mère et fils) sont deux importants repères sociologiques, instaurés par l’ordre naturel des choses tel que conçu par Dieu lui-même.
Eut égard au rôle global de la famille, son apport dans le développement psychologique et psychique de l’enfant, sa participation à l’éducation de celui-ci et à l’impact de l’environnement dans la formation de la personnalité, l’église ne peut donc être que contre le mariage homosexuel et l’adoption des enfants par des couples homosexuels.

Ne soyons pas hypocrites : l’église ne peut pas ignorer l’homosexualité comme si elle n’existait pas. D’où, son intérêt de donner sa position de principe à la face du monde. Pour ou contre l’homosexualité ? Si l’état, en tant que garant de l’ordre social, veut la reconnaître en tant qu’orientation sexuelle, l’église ne peut et ne pourra pas l’en empêcher. S’il tient dans ce même contexte à organiser des « épousailles » d’homosexuels en mairies devant les officiers d’état-civil, l’église n’a pas non plus aucune autorité pour l’obliger à y renoncer. Car nous sommes là en présence de deux pouvoirs qui se valent. Et cette séparation de pouvoirs n’a rien de superficiel, dès lors que Jésus-Christ lui-même avait été très clair à ce propos : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ». Contrairement à l’état, l’église a une position tranchée qui n’évoluera certainement pas. En tant que gardienne de l’éthique et de la morale, elle considère toujours l’homosexualité à la fois comme un péché et une anomalie.
En dehors de l’hétérosexualité, il n’y a aucune autre orientation sexuelle qui vaille. Que ce soit par rapport à la foi ou la raison, le mariage homosexuel est une véritable absurdité qui n’a d’égal que le mariage posthume ; lui aussi illégitime vis-à-vis de l’église. Bref, autoriser le mariage homosexuel au sein de l’église serait la meilleure façon de désacraliser le mariage tout court.

_________________
Bobangi bua Njambe ezali ebandeli ya mayele.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com