[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3825: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3827: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3828: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3829: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
http://www.kimbanguisme.net • Afficher le sujet - APRES BENOIT XVI, LE PROCHAIN PAPE VIENDRA-T-IL DE L'AFRIQUE


*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 20 Sep 2020 02:29

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: APRES BENOIT XVI, LE PROCHAIN PAPE VIENDRA-T-IL DE L'AFRIQUE
MessagePosté: 04 Mar 2013 15:34 
Hors ligne

Inscription: 11 Jan 2007 00:09
Messages: 131
Le lundi 11 février 2013 avait eu lieu au Vatican la canonisation de l’italien Antonio Pezzullo alias Primaldo, de la colombienne Laura de Sainte-Catherine de Sienne et de la mexicaine Maria Guadalupe, sous le haut patronage de Benoit XVI. C’est à l’issue de ce consistoire que ce dernier, prenant le sacré collège à témoin, avait crée la surprise en déclarant qu’il renonçait à sa charge d’évêque de Rome. Cette renonciation que cardinal Angelo Sodano, le doyen du sacré collège, avait aussitôt qualifiée de « coup de tonnerre dans un ciel serein » n’a pas vraiment ébranlé la foi des millions de catholiques, car la démission d’un pape est une procédure normale prévue par le droit canonique. Mais, celle de Benoit XVI fera date dans les annales du Vatican parce qu’il est, depuis la création en plein Rome de cette cité-état par les accords de Latran entre le pape Pie XI et Mussolini, le premier Pontife Romain à quitter ses fonctions de son vivant. Bien que dans toute l’histoire de l’église catholique, la démission de Benoit XVI n’est pas l’unique du genre, elle a cependant le mérite d’être, plus que toutes les autres, conforme au code du droit canonique aussi bien sur le fond que sur la forme.

Révisé en 1983, le droit canonique, en son canon 332, 1er alinéa, stipule que : « S’il arrive que le Pontife Romain renonce à sa charge, il est requis pour la validité que la renonciation soit faite librement et qu’elle soit dûment manifestée, non pas qu’elle soit acceptée par qui que ce soit ». Et, devant les cardinaux réunis en consistoire, Benoit XVI a librement et clairement exprimé sa volonté de ne plus être pape. Son propos du 11 février 2013 est d’ailleurs sans équivoque : « Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien… C’est pourquoi bien que conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère de l’évêque de Rome, successeur de saint Pierre… De telle sorte que, à partir du 28 février 2013, à 20 heures, le siège de Rome, le saint siège de saint Pierre sera vacant… ». Il va sans dire que l’interruption de tous les précédents pontificats ; que ce soit par abdication, démission ou renonciation, l’a été sous la contrainte ou sous la pression, due aux contextes troubles traversés à l’époque par l’église.

Qui est réellement le pape Benoit XVI ? Né le 16 avril 1927 à Marktl am inn dans une famille catholique allemande de Bavière, il entre au petit séminaire en 1939 à l’âge de 12 ans. Entre 1946 et 1951, Joseph Ratzinger entreprend des études de philosophie et de théologie à l’institut supérieur de Freising et à l’université de Munich. Le 29 juin 1951, il est ordonné prêtre aux côtés de son frère aîné Georg Ratzinger. De 1952 à 1959, il est tour à tour professeur de théologie (dogmatique et fondamentale) à Freising, à Bonn, à Münster et à Tübingen. De 1969 à 1977, Joseph Ratzinger enseigne à l’université de Ratisbonne. Le 25 mars 1977, le pape Paul VI le nomme archevêque de Munich et le crée cardinal le 27 juin de la même année. Après avoir été expert au concile Vatican II entre 1962 et 1965, il participe le 26 août 1978 au conclave qui élit Jean Paul 1er et deux mois plus tard à celui qui élira Jean Paul II le 16 octobre 1978. Quatre ans après le début de son pontificat, celui-ci le nomme préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, poste qu’il occupera 24 ans durant. Elu doyen du collège des cardinaux en novembre 2002, c’est finalement lui qui présidera le 8 avril 2005 sur le parvis de la basilique saint Pierre la cérémonie liturgique, par laquelle l’église catholique toute entière rendit son dernier hommage à Jean Paul II. Le 19 avril 2005, soit deux jours seulement après le début du conclave, il est élu 265e successeur de saint Pierre et devient ainsi le pape Benoit XVI. Simple et humble de nature, il a crée à 86 ans d’âge la surprise en déclarant ne plus vouloir être le chef spirituel de l’église catholique.

La renonciation de benoit XVI à la fonction de pape était-elle simplement prévisible ou constitue-t-elle au contraire une véritable une surprise ? En ce qui nous concerne, nous disons sans détour qu’elle est loin d’être une réelle surprise, nous pensons qu’elle était plutôt prévisible pour plusieurs raisons. Selon le canon 4O1 du droit canonique tel que révisé en 1983, les évêques doivent présenter leur démission au pape lorsqu’ils atteignent la limite d’âge de 75 ans, pour raison de santé ou toute autre raison grave. Il appartient au pape de l’accepter ou de la refuser. Et le cardinal Joseph Ratzinger, qui est un homme de principe, avait déjà eu à présenter sa démission à Jean Paul II au lendemain de ses 75 ans ; mais ce dernier ne l’avait point accepté et c’est la raison pour laquelle le « Panzerkardinal » est resté ainsi actif au sein de la curie romaine. Le 14 janvier 2008, à Rome, lorsque Peter-Hans Kolvenbach, supérieur général de la compagnie de Jésus (les Jésuites) âgé de 80 ans, lui présente sa démission, Benoit XVI ne la refuse pas mais l’accepte bien volontiers. En 2009, l’Aquila, commune italienne des Abruzzes, a connu un violent tremblement de terre. Arrivé sur place le 6 avril pour assister les sinistrés et leur témoigner toute sa compassion, Benoit XVI en a profité pour s’incliner sur la dépouille mortelle de son lointain prédécesseur Célestin V et y déposer le pallium papal qu’il avait reçu et porté, lors de la messe solennelle inaugurant son début de pontificat. Quoiqu’en dise l’église catholique, ce geste est pour nous un précieux indice que Benoit XVI était plus ou moins sur les traces du pape Célestin V, qui avait lui aussi renoncé à sa charge six mois seulement après son élection. En 2010, dans un livre d’entretien intitulé « Lumière du monde » et publié aux éditions Bayard par le journaliste allemand Peter Seewald, Benoit XVI prédisait déjà en quelque sorte sa propre renonciation. A la page 276, on peut lire ce qui suit : « Quand un pape vient à reconnaître en toute clarté que physiquement, psychiquement et spirituellement, il ne peut plus assumer la charge de son ministère, alors il a le droit et selon les circonstances le devoir de se retirer ». Ces faits véridiques et vérifiables ont été les signes précurseurs de la volonté manifeste de pape Benoit XVI de pouvoir se retirer un jour.

A notre humble avis, le scandale de la fuite des documents orchestrés par son majordome (vatileaks) et le fait qu’il ait lui-même été directement témoin oculaire de la fin du règne difficile de Jean Paul II, l’ont certainement inspiré d’une façon ou d’une autre dans sa prise de décision. Benoit XVI, ce pape si dogmatique, n’a pas souhaité rester sur le trône de saint Pierre jusqu’à son dernier souffle. En posant librement et volontairement cet acte insolite, auquel son prédécesseur Jean Paul II avait songé sans pour autant le concrétiser, il a marqué à jamais les esprits en laissant derrière lui une image d’un pape exceptionnel. Au-delà du geste, on peut toujours se poser la question de savoir s’il est spirituellement concevable pour un pape de démissionner ?

Depuis sa renonciation, les conjectures ne cessent de se multiplier quant à l’éventualité d’un pape noir. En attendant le déroulement du conclave, cette hypothèse est-elle réellement crédible, eut égard à l’inévitable lobbying et aux différentes manœuvres qui ont souvent lieu dans les coulisses ? L’église catholique va-t-elle enfin confié pour la première fois de son histoire la fonction de pape à un non européen et en occurrence à un africain ? Y a-t-il vraiment au sein de la curie romaine des « papabile noirs » capables de relever positivement un tel défi ?

Même si à l’heure actuelle, malgré notre intime conviction, on ne peut pas affirmer avec une certitude exagérée que le prochain pape sera africain ; l’espoir reste néanmoins permis car l’élection reste très ouverte. Bien que sur les 117 cardinaux électeurs, l’Afrique n’en possède que 11 (contre 61 pour l’Europe, 25 pour l’Amérique, 11 pour l’Asie et 1 pour l’Océanie), ses atouts vis-à-vis de tous les autres continents ne sont pas des moindres. Au Vatican, il ya longtemps que la préférence italienne n’est plus d’actualité ; l’élection de Carol Wojtyla et Joseph Ratzinger en sont la preuve indéniable. Et rien ne s’oppose en principe à l’élection d’un pape noir, dans la mesure où les compétences des prélats africains associés à la gestion de la curie romaine sont reconnues à leur juste valeur ; et la vitalité du christianisme africain plaide d’ailleurs en leur faveur. Aujourd’hui, à cause de la crise de vocation sacerdotale, l’Europe fait de désormais appel aux prêtres africains pour entretenir et rallumer le peu de foi que l’on trouve encore dans les campagnes. Il faut reconnaître que l’église catholique a plus que besoin d’un pape conservateur, pour pouvoir réconcilier tradition et modernisme, foi et raison, l’homme et Dieu ; et cette réconciliation est essentiellement pour l’Europe en général une urgence qui s’impose d’elle-même. Les cardinaux africains auxquels ont prête naturellement un profil de conservateur pourront très bien s’acquitter de cette délicate mission.

Dans la passé, l’Afrique a déjà eu ses « papabile » : le défunt cardinal béninois Bernadin Gratin en 1978 et le cardinal nigérian Francis Arinze en 2005, pour ne citer que ceux-là à titre d’exemple. Agé de 80 ans, ce dernier reste malgré tout un potentiel papabile. Mais, étant donné que le critère de l’âge aura un certain impact dans l’élection du nouveau pape, les chances de l’Afrique sont plutôt incarnées par le cardinal guinéen Robert Sarah, le cardinal congolais Laurent Mosengwo Pasinya, le cardinal sud africain Wilfrid Fox Napier et surtout le cardinal ghanéen Peter Kodwo Appiah Tukson. A condition qu’ils soient tous irréprochables, c’est-à-dire qu’ils n’aient pas d’affinités politiques, d’enfants cachés ou mieux ne soient pas mêlés, de près ou de loin, à tout autre sorte de scandale. Si Jean Paul II et de Benoit XVI qui sont des non italiens ont pu être élu, pourquoi pas un africain ? Penser que cela est chose impossible, serait purement et simplement de l’afro-pessimisme. N’est-ce pas qu’il y a un temps pour chaque chose ?

La question sur l’avènement futur d’un pape africain fut posée le 5 octobre 2009 au cardinal Peter Kodwo Appiah Tukson, celui-ci répondit naturellement au journaliste par une belle note d’espoir : « Pourquoi pas ? … Si, par une intervention providentielle, Dieu fait en sorte que cela arrive, qu’il en soit alors remercié ». Il se peut donc qu’après Nelson Mandela, Koffi Annan et Barack Obama, on pourrait bientôt assister à l’émergence d’un autre noir, qui deviendrait à son tour le souverain du plus petit état du monde. Puisque « rien n’est impossible à Dieu », et que « tout est possible à celui qui croit », croisons donc les doigts et attendons tranquillement de voir la suite de l’événement.


Principales sources :

www.vatican.va/archive.
www.fecit-forum.org (Forum pour l’église catholique et l’idéal traditionnel).
Figaro n° 03657_ 77H
Pèlerin n° 03626 _ 1H
Valeurs actuelles du 14 février 2013.
Vsd n° 1852.
Jeune Afrique n° 2719 du 23 février 2013.
L’express n° 3215 du 13 février 2013.
Le point n° 2109 du 14 février 2013.
Marianne du 16 au 22 février 2013.

_________________
Bobangi bua Njambe ezali ebandeli ya mayele.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com