[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3825: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3827: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3828: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3829: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
http://www.kimbanguisme.net • Afficher le sujet - EPHEMERIDE KIMBANGUISTE DE SEPTEMBRE


*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 13 Aoû 2020 12:58

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: EPHEMERIDE KIMBANGUISTE DE SEPTEMBRE
MessagePosté: 26 Sep 2013 04:45 
Hors ligne

Inscription: 11 Jan 2007 00:09
Messages: 131
Le hasard existe-t-il ? Si oui, comment le définir ? Est-il de nature spirituelle ou matérielle ?

Voici trois événements politico-historiques qui coïncident à un jour près avec des faits chronologiques kimbanguistes.
1) Le 12 février 1914, Papa KISOLOKELE LUKELO _ premier-né de Papa Simon KIMBANGU _ vint au monde. Le 11 février 1990, Nelson Mandela recouvrait la liberté après 27 ans de prison.
2) Le 22 mars 1918 naissait Papa DIANGIENDA KUNTIMA à Nkamba nouvelle Jérusalem, tandis que le 21 mars 1990 la Namibie accédait à l’indépendance.
3) Bien qu’ayant accepté sans délai la mission à lui confiée par le Christ, Papa Simon KIMBANGU ne s’est finalement incarné que le 12 septembre 1887. Et curieusement, le 11 septembre 2001 se produisait aux Etats-Unis la plus catastrophique attaque terroriste de l’histoire, avec la destruction à New york des deux tours jumelles de « World trade center ».

Dites-nous, où est le hasard dans tout ça ? En tout cas, si le hasard existe réellement, il va sans dire qu’il n’est pas du tout kimbanguiste. En effet, dans l’expression de la foi en Papa Simon KIMBANGU, le Saint-Esprit incarné, il n’y a aucune place pour le hasard. En clair, cela veut simplement dire que pour les kimbanguistes, spiritualité et hasard sont diamétralement opposés et ne font donc pas bon ménage. Donc, qu’on le veuille ou non, rien ne se fait sous le soleil en bien ou en mal, sans le feu vert plus ou moins tacite de Dieu. D’où, cet adage congolais : « Nzambe alalaka te», c’est-à-dire que « Dieu ne dort jamais », ce qui sous-entend qu’il voit tout, sait tout et contrôle tout. Et, c’est justement pour garder l’Afrique sous son étroit contrôle, que le Saint-Esprit est né dans la peau de Papa Simon KIMBANGU le 12 septembre 1887, soit 2 ans seulement après l’aboutissement de son partage le 26 février 1885 à Berlin, par une coalition des puissances conquérantes européennes.

Toutefois, avant de s’étendre en long et en large sur la date-phare du 12 septembre, il convient de rappeler aux kimbanguistes le triste souvenir de l’accident du 28 septembre 1985 dont fut victime l’un de nos trois Papas.

28 septembre 1985
Comme on le sait tous, Papa DIALUNGANA KIANGANI fut dès 1921 assigné à résidence à Nkamba par Papa Simon KIMBANGU. Depuis son jeune âge, il n’avait pas le droit d’en sortir comme bon lui semblait ; ce qui est également le cas aujourd’hui pour Papa André Mbenza Kiangani, devenu lui aussi « Mfumu’a Mbanza » à la mort de Papa DIALUNGANA KIANGANI. En date du 28 septembre 1985, ayant quitté Nkamba pour se rendre Kinshasa, ce dernier sera victime d’un accident de la route à Kikulukuta, près de Madimba, localité située entre Mbanza Ngungu et Kinshasa. Papa DIALUNGANA KIANGANI y fit couler son précieux sang et gardera de ce triste événement une cicatrice visible sur la tête, au-dessus du lobe de l’oreille droit.

12 septembre 1887.
Que savons-nous sur la conception et la naissance de Papa Simon KIMBANGU ? Pas grand chose si ce n’est que ses parents s’appelaient Kuyela et Luezi. Même sa date de naissance était presqu’inconnue du grand public et c’est pourquoi d’ailleurs dans certains livres Papa Simon KIMBANGU est supposé être né le 12 septembre 1889. Et dans le domaine des sciences sociales, cette fameuse date est considérée comme une référence sûre, pour avoir été consacrée par un célèbre sociologue français. Depuis, tout le monde scientifique s’engouffre généralement dans cette brèche.
Alors, de qui tient-on l’information selon laquelle Papa Simon KIMBANGU est effectivement né le 12 septembre 1887 ? D’abord, de sa famille biologique et plus précisément de ses propres enfants. Ensuite, de l’église kimbanguiste, qui en a eu miraculeusement la confirmation dans les années 70, à travers une révélation divine reçue lors d’une retraite spirituelle. A partir du moment où celle-ci avait été enterinée par son chef spirituel Papa DIANGIENDA KUNTIMA, l’église kimbanguiste ne pouvait donc qu’officialiser cette date de naissance révélée comme étant la vérité absolue. Et depuis lors, elle fait désormais autorité tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’église kimbanguiste.

12 septembre 1921.
3 mois seulement après avoir commencé son ministère, Papa Simon KIMBANGU avait failli être arrêté par l’autorité coloniale belge le 6 juin 1921. Mais, comme le moment n’était pas encore venu, Léon Morel et les soldats qui l’accompagnaient ne réussirent pas à le capturer. Surgissant d’un « safoutier » planté à l’endroit où a été érigé le temple de Nkamba, un ange de Dieu avait secouru de justesse Papa Simon KIMBANGU, en le libérant de l’emprise des soldats de la force publique. Il s’était alors réfugié à Mbanza Nsanda où il poursuivit son ministère dans les villages de la contrée. C’est sur ordre de Jésus-Christ que Papa Simon KIMBANGU est finalement rentré à Nkamba pour y être arrêté. Le dimanche 11 septembre 1921, il alla au culte protestant à Ngombe lutete et fit savoir au révérend Jennings qu’il allait très bientôt se livrer aux autorités ; mais il regrettait par contre que ce dernier ait pu _ d’une certaine façon _ les inciter à le rechercher inlassablement. Dans la nuit du 11 au 12 septembre 1921, à minuit, Papa Simon KIMBANGU s’était adressé à Jésus-Christ en ces termes : «… Pourquoi donc me laisses-tu entre les mains de mes ennemis » ? Sa prière fut entendue jusqu’à des milliers de kilomètres de Nkamba. Le 12 septembre 1921, Papa Simon KIMBANGU réitéra son message d’adieu de Mbanza Nsanda à tous les fidèles présents à Nkamba. Il leur recommanda de ne pas empêcher son arrestation et dès que Snoeck et son détachement de soldats arrivèrent sur place, Papa Simon KIMBANGU se constitua prisonnier de son plein gré et fut aussitôt arrêté manu militari.

12 septembre 1987.
Ce jour-là l’église kimbanguiste avait fêté, sous l’autorité de son chef spirituel Papa DIANGIENDA KUNTIMA, le centenaire de la naissance de Papa Simon KIMBANGU. A cette occasion, les kimbanguistes furent officiellement autorisés à annoncer au monde entier qu’il était réellement le Saint-Esprit incarné. Et, comme preuve de ce changement de cap, l’église kimbanguiste fit imprimer des tee-shirts à l’effigie de Papa Simon KIMBANGU, sur lesquels ce dernier était placé triomphalement au centre d’une mappemonde. C’était pour l’E.J.C.S.K une façon de répercuter en quelque sorte le message de Papa Simon KIMBANGU de juillet 1952 à Lowa, à savoir : « Jésus-Christ m’a donné l’autorité sur les quatre coins de la terre. Plus tard, il n’y aura qu’une seule église, une seule langue, un seul roi, moi (Simon) KIMBANGU… ». A qui Jésus-Christ pouvait-il confier sa divine autorité si ce n’est au Saint-Esprit, l’autre consolateur, dont il avait lui-même promis la venue ? Contrairement à d’autres confessions religieuses, la conception kimbanguiste du Saint-Esprit renvoie à la fois à un personnage divin et à un être spirituel, pouvant naturellement s’incarner à l’instar du Père et du Fils. Pour l’église kimbanguiste, Papa Simon KIMBANGU est incontestablement le Saint-Esprit annoncé par Jésus-Christ lui-même.

12 septembre 1991.
L’idée de départ était en principe de réhabiliter juridiquement Papa Simon KIMBANGU. Mais, suite au véto des autorités belges, le gouvernement zaïrois était obligé de revoir son ambition à la baisse. Faute de mieux, il a finalement proposé aux kimbanguistes une réhabilitation politique et non pas juridique. Mais, était-il vraiment important de réhabiliter Papa Simon KIMBANGU ? Bien sûr que oui ! Car, comme le Fils de Dieu incarné en Jésus-Christ, le Saint-Esprit né dans la peau de Papa Simon KIMBANGU avait lui aussi été combattu et arrêté ; avant d’être injustement accusé et condamné sans motif valable. 70 ans après les faits, le gouvernement zaïrois avait donc officiellement reconnu son innocence, au regard de l’imaginaire infraction de sédition retenue contre Papa Simon KIMBANGU par la justice belge. D’où, cette réhabilitation politique du 12 septembre 1991 initiée par le gouvernement zaïrois de l’époque, à la demande explicite de l’église kimbanguiste. La cérémonie officielle avait eu lieu au palais du peuple sous l’autorité du premier ministre Mulumba Lukoji, en présence de Papa DIALUNGANA KIANGANI et de Papa DIANGIENDA KUNTIMA. Par ordonnance-loi n° 91/021 du 10 septembre 1991, signée par le président Mobutu Sese Seko et notifiée par la ministre de la justice Muyabo Kalenda N’kulu, Papa Simon KIMBANGU fut amnistié à titre posthume. Il fut également nommé (toujours) à titre posthume « grand cordon dans l’ordre national du léopard » par ordonnance-loi n° 91/0234 du 10 septembre 1991. La révision du procès de Papa Simon KIMBANGU du 22 juillet 2011, volet juridique de sa réhabilitation, n’est autre que la conséquence directe du volet politique.

12 septembre 1992.
« L’Afrique, berceau de l’humanité », c’est la conclusion finale à laquelle aboutirent les paléoanthropologues, après des décennies de recherches sur le terrain et de nombreuses thèses basées sur des travaux pratiques. Et, lorsque dans le même ordre d’idées, Papa DIANGIENDA KUNTIMA a rajouté que « le Kongo est le paradis terrestre », « que l’homme avait été crée à Nkamba » et « qu’Adam et Eve étaient des noirs » ; les kimbanguistes ont trouvé cela tout à fait logique. Il a affirmé par la suite que « Adam et Eve avaient commis le péché originel en se faisant initié à la sorcellerie par Satan » ; et que « n’ayant point songé à demander pardon à Dieu », l’humanité entière écopa de lourdes sanctions (Genèse 3 : 16 à 19). La race noire, quant à elle, perdit de façon progressive sa liaison spirituelle directe avec la Sainte trinité. C’est pourquoi Papa Simon KIMBANGU a choisi de naître dans la peau d’un noir, afin d’aider à rétablir cette précieuse liaison perdue par la demande de pardon du fameux péché originel. Et, pourquoi seulement les noirs et non pas les blancs ? Parce qu’Adam et Eve étaient des noirs. La race blanche que Dieu n’a suscitée qu’après le péché originel n’existait pas au moment des faits. En clair, seule la race noire était directement concernée et subissait ainsi la plus lourde et la plus dure conséquence dudit péché. Dans l’esprit de Papa DIANGIENDA KUNTIMA, la demande de pardon du péché originel devait commencer au sein des familles, c’est-à-dire dans les foyers entre les parents et leurs enfants. Une fois, cette étape franchie, l’église prenait le relais en organisant les séances de purification et de sanctification des fidèles. En effet, les jeunes kimbanguistes confessaient leurs péchés, priaient, jeûnaient, et se repentaient dans un esprit de contrition. Ce jour-là, le 12 septembre 1992 ; vêtus de sacs, visages peinturés de cendre et complètement couchés par terre, ils ont donc été les tous premiers à expérimenter l’indispensable demande de pardon du péché originel à la Sainte trinité, bien avant les mamas et les papas. Et, aussi, bien avant la grande cérémonie d’ensemble du 24 décembre 1992 qui, au final, avait réunie indistinctement les hommes, les femmes et aussi les jeunes kimbanguistes.

12 septembre 2003.
A l’origine, la R.T.K (radio-télé Kintuadi) avait été présentée comme la radio officielle de l’E.J.C.S.K. Ce qui n’était pas faux puisque l’initiative de se doter d’une station de radio émanait de l’église kimbanguiste elle-même. Mais, entre l’achat du matériel et le début des émissions, la R.T.K était devenue comme par enchantement un bien privé, aux objectifs tout à fait contraires à ceux de l’église kimbanguiste. D’où, la demande personnelle de Papa DIALUNGANA KIANGANI à la paroisse de Paris Saint-Denis ; en vue de l’acquisition d’une autre radio qui, elle, serait la propriété exclusive de l’E.J.C.S.K. En attendant l’arrivée du matériel radiophonique à Kinshasa, la PRESKI avait trouvé comme à un futur bébé l’appellation abrégée de « RATELKI ». Papa DIALUNGANA KIANGANI n’étant plus, c’est donc de plein droit que Papa Simon KIMBANGU KIANGANI l’avait inaugurée le 12 septembre 2003, aux côtés de mama Muilu Diangienda Kina venue de Paris à la tête d’une forte délégation des paroissiens de Paris Saint-Denis. Trois jours après cette inauguration, le chef spirituel et représentant de l’E.J.C.S.K s’était rendu à Mbanza Nsanda, en compagnie de sa conseillère directe mama Muilu Diangienda Marie.

_________________
Bobangi bua Njambe ezali ebandeli ya mayele.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com