*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 25 Avr 2017 00:49

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Dimanche, 29 sept 2013, tous à Delafontaine
MessagePosté: 01 Oct 2013 01:05 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2007 22:47
Messages: 193
Localisation: France
Dimanche, 29 sept 2013, tous à Delafontaine(1)
Chronique du dimanche, 29 septembre 2013

Evidemment, ce sont ceux qui avaient « la main » sur la salle qui ont été les premiers à être arrivés sur le lieu du culte, à Delafontaine. Il fallait bien marquer le territoire…
Entre midi et 13h00, dans une ambiance de méfiance mutuelle, se dévisageant de la tête aux pieds, les fidèles s'approchaient timidement vers la salle.

Certains (2) se sentaient tellement chez eux, qu’ils se donnaient des airs de maîtres de lieu, essayant de repousser par des regards insistants ceux qui arrivaient et, apparemment, qu'ils ne souhaitaient pas compter parmi eux.
On pouvait bien lire sur leurs visages le mépris qu’ils avaient pour les autres. Et pourtant, tenez bien chers frères et sœurs dans papa Simon Kimbangu, nombreux sont ces fidèles qui étaient là, et qui viennent tous les dimanches à l’Eglise, ne viennent ni pour pasteur Nzakimuena, ni pour pasteur Boniface Bamanisa, moins encore pour pasteur Sidiakisonga et pasteur Ambroise, pour ne citaient que ceux là.

Les fidèles viennent à l’Eglise pour sauver leurs âmes. Ils viennent à la rencontre avec la paix. La paix qu’a apporté le Saint Esprit Simon Kimbangu. Que cela soit bien clair pour les deux camps !!!on ne peut pas comprendre qu’un certain dénommé Miguel, récemment baptisé (à vérifier !!!), pousse son zèle à l’extrême et bloque l’entrée à certains fidèles.

Nous demanderons aux lecteurs de méditer sur le cantique "Nge nkua dimbu kal'epi kunikuzukani ko... kana wuku kina kuiza mu nza".(3)
Il reste maintenant à savoir qui considérer "Nkua dimbu"(Trad. l’élu), dans le contexte de cette situation qui secoue Saint-Ouen, aussi, qui est la base du "Wuku"(Trad. La tempête )?

Quand au culte, c’est finalement aux alentours de 13h30 qu’il a débuté.
La prédication était assurée par Papa Marcel Vatusidi.

les chorales ont chanté le 1er tour des chants:
CHOREKI : Samba yi sambanga, lomba yi lombanga
GTKI: Nkolo yesu mesiya yo ozali mobikisi (bolingo buayo to sengi n'a yo nkolo, limbisa
LES DIRIGEANTS: Tika n'a kumisa nzambe Kimbangu

Pendant que le tour des chants se déroulait, il persistait un climat lourd sans la salle. On sentait une certaine agitation, les allers-venus dans tous les sens. Dès qu’une porte claquait, les têtes se retournaient, comme si on redoutait un incident, à la manière de ce qui s'est le dimanche 15 sept.

A 13h54, c’était le tour à la FAKI: désormais divisée, seulement une partie de musiciens avait joué.

Pour la prière d’intercession ( 3 personnes): Mlle Maludi a été choisi pour les jeunes, maman Christine, présidente de l’AFKI, pour les mamans puis, papa Albert Nsoki pour les papas.

De cette intercession, nous avons retenu quelques passages venant de la jeune :
Citation:
...dans cette église oú nos parents ne connaissent que la violence et la vengeance....
...en ce moment, venir à l'église n'est plus un plaisir...
....dans l'avenir, quand notre tour viendra pour diriger l'Eglise viendra, fais en sorte que cela se passe dans l'amour...


Après la prédication qui était tirait des 3 lectures suivantes, venait le moment des salutations.
Psaumes: 15 : 1–2 ; Deutéronome 5: 1–21 (les commandements); Pour le texte de méditation, Proverbes 1 : 7

15h48 Lors des salutations mutuelles, la Conseillère directe, maman Marie Muilu Diangienda Kina est arrivée

15h50 Salutation du Pasteur Nzakimuena : il sera finalement salué sans musique d’honneur.
Quelques instants, juste avant qu’il prenne la parole, 3 musiciens (qui n’avaient pas joué lors des tours des chants) prendront l’initiative de lui jouer un morceau d’honneur, sans que le dirigeant qui se tenait encore debout, devant, leur ne fasse signe de jouer !!!!

15h54 : Pasteur Nzaki commençait son allocution. On le voyait très énervé et, quelques fois, il en tremblait même. Monsieur avait repris du poil de la bête et tenait à le faire savoir...

Quelques moments clés de son discours :
- il a fait un bref tour des choses mais, s’est surtout défendu de tous les maux qui ont été dits sur lui pendant le laps de temps où il n’a pas eu accès au micro,
- il s’est ensuite moqué de ceux qui ont du mal à joindre le Chef spirituel, parce que, a-t-il dit, "l’entourage (le service) de papa qui reçoit vos appels téléphoniques sait qui vous êtes »,
- puis, s'est vanté de parler au chef quand il souhaitait car il est celui qui a été désigné pour la paroisse de Saint-Ouen!!!

15h58 : Papa Marcel sentant que le pasteur perdait ses nerfs, lui fait signe de baisser sa voix.

16h06 : Pasteur Nzaki fini la première partie de son théâtre
16h08 : Il demande (sans adresser aucun regard à sa droite où était assise la conseillère directe, son chef hiérarchique, Maman Marie Muilu) aux responsables de mouvements (4) de passer devant puis, leur renouvelle sa confiance (les mots utilisés par lui-même).

16h14 : salutation du Chef spirituel, Maman Marie s’est levait pour recevoir les honneurs.

16h15 : Maman Marie Muilu prendra la parole par une courte prière. Avec toute l’humilité qu’on lui connaît, elle dira sa peine de voir l’état dans laquelle se trouve la paroisse de Saint-Ouen.
Elle a rappelé les événements de juin 2005(5) puis, a informé l’assemblée qu’elle devait, en principe, aller prier à la paroisse de Laumière mais, vu la situation, elle est quand même venue à Delafontaine.
Chose incroyable, elle s’est faite « petite » et a demandé pardon à tous ce qu’elle aurait heurté parce qu’ils pensent qu’elle n’agi pas.(6)
Elle a dit faire l’essentiel : informer NKAMBA de la toute la situation et que son rôle est bien celui là.
Elle a dit que tout ce qui lui tenait à cœur et qu’elle demande aux fidèles : de garder l’unité de la paroisse.
Maman a ainsi été brève puis a fini…

16h26 : Le pasteur a repris la parole et dit : « tika to tonda maloba na bolimbisi ya maman na biso »

La suite, le nsinsani s’est poursuivi dans une ambiance morrose

FM
Paris, 29 septembre 2013

Notes:

(1) Nom désignant le lieu de culte dominical de la paroisse de Saint Ouen (Près de l'hôpital Delafontaine).

(2) une minorité s’était distingué par des écarts de langages, entre autres 2 mamans qui se sont permises d’insulter carrément les fidèles considérés de tendance adverse.

(3) "Nge nkua dimbu kal'epi kunikuzukani ko... kana wuku kina kuiza mu nza". (traduction libre : Toi, l’élu, soit serein, … même si la tempête viendra ici bas.

(4) : Ces derniers ont été suspendus par les Anti-NZAKI le dimanche 22 septembre dernier

(5) Allusion faite à la division de la paroisse de Saint-denis

(6) D’après nos informations quelques Pro-NZAKI lui reprochent de n’avoir pas contredit les suspensions prononcées le 22/09/2013, par l’inspecteur (national, je pense !!!) Sidiakisonga


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com