[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3825: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3827: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3828: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3829: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
http://www.kimbanguisme.net • Afficher le sujet - NKAMBA-YELUSELEMI, LIEU SAINT PAR EXCELLENCE DU KIMBANGUISME


*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 23 Nov 2019 01:53

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: NKAMBA-YELUSELEMI, LIEU SAINT PAR EXCELLENCE DU KIMBANGUISME
MessagePosté: 08 Nov 2013 10:07 
Hors ligne

Inscription: 11 Jan 2007 00:09
Messages: 131
Une religion peut avoir autant de lieux saints, mais un seul est réputé saint par excellence.

La Mecque est la toute première ville sainte musulmane devant Medine et Jérusalem, qui ne vient qu’en troisième position. Ces trois villes précitées sont communes au sunnisme et au chiisme.

Situé non loin du Dôme du Rocher, le Mur occidental appelé aussi « Mur des Lamentations » est dans la mémoire collective juive le lieu le plus saint du judaïsme. Vestige de l’ancien temple de Salomon reconstruit par Hérode et détruit par Titus, il est vénéré en Israël aussi bien par les croyants que par les athées.

Par contre, pour la majorité des chrétiens du monde entier, l’ancienne Jérusalem demeure la véritable terre sainte de tous les temps. C’est pourquoi à l’aube de l’an 2000, devant la psychose généralisée de la fin du monde, certains s’y sont rendus pour se mettre à l’abri ; croyant que la vieille ville serait d’office épargnée.

Il va sans dire que les trois principales religions du livre (Judaïsme, Christianisme et Islam) sont présentes dans l’ancienne Jérusalem, où chacune d’elles dispose d’ailleurs d’un symbole fort, témoignant son enracinement sur ce sol foulé jadis par la plupart des prophètes bibliques et Jésus-Christ en personne. Ainsi donc, il y a le Mur occidental ou «Mur des Lamentations » pour le judaïsme, le Saint Sépulcre pour le christianisme et le Dôme du rocher pour l’Islam. Chaque sanctuaire a sa petite histoire qui explique le pourquoi de sa sainteté.

Le Mur occidental ou « Mur des Lamentations » n’est pas un mur ordinaire mais c’est celui du temple de l’ancien Jérusalem, bâti par le roi Salomon. Il fut plus d’une fois détruit puis reconstruit et c’est aujourd’hui l’unique vestige authentique qui en reste. Depuis, les juifs ont pris l’habitude d’aller s’y recueillir et d’y prier l’Eternel. A l’époque où ils ont commencé à le faire, la Palestine était occupée par les ottomans et les non juifs se moquaient d’eux en disant : « Qu’ils venaient se lamenter sur la ruine du temple et la dispersion du peuple d’Israël à travers le monde ». C’est de là qu’est venue l’appellation de « Mur des Lamentations ».

Le Dôme du rocher, recouvert de 100 kilos d’or, n’est pas du tout une mosquée, même si son architecture s’y prête, avec le minaret en moins. A vrai dire, c’est un simple monument historique qui a pour l’Islam un intérêt spirituel indéniable. En effet, selon la tradition musulmane, il a été édifié sur le lieu où Abraham accomplit le sacrifice du mouton ; et abrite le rocher sacré à partir duquel Mahomet s’était envolé sur son cheval pour aller au ciel.

Le Saint-Sépulcre représente le sanctuaire chrétien le plus saint de l’ancienne Jérusalem. Ce lieu est ainsi nommé en mémoire de Jésus-Christ. Une très vieille tradition chrétienne rapporte qu’après sa mort sur le mont Golgotha, c’est à cet endroit-là qu’il fut enseveli, par le riche Joseph d’Arimathie (Matthieu 27: 57 à 60). L’actuelle église du Saint-Sépulcre aurait été érigée sur les ruines de la précédente bâtie jadis par l’empereur Constantin.

Situé en Afrique centrale et plus précisément en R.D.C, Nkamba est l’unique ville sainte kimbanguiste. Hier, « Mbanza mbola » ou encore « Ki Nkamba Nkamba » (selon Papa DIANGIENDA), aujourd’hui Nkamba tout court, ce petit village inconnu du Bas-Congo est devenu un lieu mythique et historique, depuis que Papa Simon KIMBANGU y avait jeté dès le 06 avril 1921 les bases d’un extraordinaire réveil spirituel.

De par sa situation géographique, Nkamba constitue un véritable carrefour pour les trois Congo. Distant de Kinshasa _ capitale de la R.D.C _ d’au moins 225 kilomètres, il n’est accessible que par voie carrossable ou aérienne. En arrivant sur place, le visiteur ou le pèlerin découvre essentiellement: Une chaîne de sept collines reliées entre elles et formant ainsi une sorte de ceinture autour de la cité sainte, un gigantesque temple de 100m de long et 50 m de large sur une hauteur de 25 m, un magnifique mausolée de pierres où repose le corps de Papa Simon KIMBANGU et autour duquel gravitent six autres mausolées, et aussi une source sacrée où l’on va se baigner pour se purifier. On y trouve aussi la maison des rois ou « Nzo a mitinu ».

En vérité, physiquement parlant, Nkamba n’est pas encore une ville comme telle, car sa physionomie actuelle ne correspond pas encore aux normes d’urbanisme qui en déterminent les caractères et le statut. Naturellement, il a toujours l’aspect d’un village en pleine phase de transformation, ce qui le fait se ressembler plus à une cité plutôt qu’à une ville proprement dite. Mais si les kimbanguistes persistent tant à l’appeler « ville sainte », c’est parce qu’au final Nkamba sera effectivement une très superbe ville.

Tous ceux qui ont eu des visions prémonitoires sur son futur devenir, l’ont vu spirituellement déjà bien construit et prêt à être habité. L’appellation « ville » n’est en réalité qu’une anticipation. Par contre, il n’y a rien à redire sur la « sacralité » de Nkamba, d’autant plus que de nombreux signes spirituels manifestes l’attestent parfaitement. Deux d’entre eux méritent d’être évoqué ici: la « manœuvre de Kimaza » et la « disparition périodique de la source sacrée ».

Alors que les travaux de construction de l’actuel temple n’avaient commencé qu’en 1976, les habitants de la localité de Kimaza (colons belges et autochtones compris) située à plus ou moins 5 km de Nkamba, le voyaient déjà descendre des cieux vers la terre ferme. Certains adeptes du « Kintuadi » ont eu eux aussi cette vision prémonitoire, qui persista d’ailleurs après son inauguration le 6 avril 1981. A plusieurs reprises, les troupes militaires stationnées à Kimaza reçurent l’ordre de le détruire, mais aucune de leurs nombreuses tentatives n’aboutira. Chaque fois qu’ils se déplaçaient et arrivaient sur place à Nkamba, grande était leur surprise de n’y trouver aucun temple. Cependant, en regagnant leur base de Kimaza, le temple redevenait visible et ils ne pouvaient donc que le contempler de loin. Impuissants et dépassés. Ces fameuses « manœuvres de Kimaza » ont eu lieu autour de 1956.

Le 12 septembre 1921, le jour où il totalisait ses 34 ans d’âge, Papa Simon KIMBANGU se livra lui-même auprès des autorités coloniales belges, sur recommandation de Jésus-Christ dont il est l’envoyé spécial sur terre. Imités aussitôt par quelques uns de ses disciples, tous seront arrêtés et acheminés par la suite à Thysville (aujourd’hui Mbanza ngungu), où ils seront jugés par un tribunal militaire d’exception. Dès lors, vidé de tous ses habitants, Nkamba sera occupé et assiégé de 1921 à 1959, soit au total près de quarante ans. Bien que l’accès à la source sacrée fût strictement interdit durant l’occupation, beaucoup d’adeptes du « Kintuadi » parvenaient tout de même à aller s’y baigner en catimini, après avoir trompé la vigilance des soldats. Venant du Congo français, du Congo Angola, de Kinshasa et aussi des villages environnants, ces derniers recevaient préalablement de mama Muilu Kiawanga Nzitani marie la bénédiction spirituelle d’usage.

Profitant de cet état de siège, des inconnus vinrent clandestinement à Nkamba s’approvisionner en eau bénite à la source sacrée, qu’ils utilisèrent ensuite délibérément à des fins commerciales. A partir de cette profanation, celle-ci tarit sans qu’aucune sécheresse aggravée n’ait été constaté ni déclaré dans la région du Bas-Congo. Et, pour la toute première fois depuis 1921, Nkamba fit dépourvu d’eau bénite pendant plusieurs mois. Etant donné que le village était désormais envahi par une végétation luxuriante, on accordait de temps à autre aux habitants des alentours l’autorisation d’y entreprendre des travaux de voirie.

Un jour, profitant de cette opportunité, des jeunes filles vierges de la contrée de Nkamba ou Kinzungidika firent secrètement mobilisées : leur principale mission consista à localiser en amont « la source » de la source sacrée, sous la discrète supervision de Papa DIALUNGANA KIANGANI Salomon, deuxième fils de Papa Simon KIMBANGU et gardien désigné de la cité sainte. C’est l’une de ces jeunes filles vierges qui trouva sous les hautes herbes la goutte d’eau dont on avait besoin, pour faire couler à nouveau la source sacrée.

En tant que cité sainte, Nkamba est matériellement incomparable avec beaucoup d’autres. Parce qu’ils ont sur lui une bonne longueur d’avance, aussi bien sur le plan de l’urbanisme que sur celui des structures et infrastructures. C’est une évidence que l’on ne peut nier. Mais, par rapport à eux, il a le grand avantage d’être spirituellement la nouvelle Jérusalem ; celle-là même que Jean avait vue descendre du ciel vers la terre (Apocalypse 21 : 2). La vision prémonitoire du temple de Dieu (Apocalypse 12 : 3), qu’il avait eue sur l’île de Patmos, est la même qu’ont eue au Congo-belge (hier Zaïre et aujourd’hui République Démocratique du Congo) les habitants de Kimaza. A la seule différence que sa matérialisation a effectivement eu lieu et ce fameux temple existe aujourd’hui en grandeur nature à Nkamba.

Véritable havre de paix et de tranquillité, il avait à l’origine été baptisé « nouvelle Jérusalem » par le Seigneur Jésus-Christ lui-même, qui avait pris l’habitude de venir y visiter son envoyé spécial Papa Simon KIMBANGU.

_________________
Bobangi bua Njambe ezali ebandeli ya mayele.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com