*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 21 Fév 2024 13:49

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: HOMMAGE A NOTRE CHERE MAMAN PAULINE NSALULU’A KANDA
MessagePosté: 24 Fév 2014 08:02 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2007 22:47
Messages: 193
Localisation: France
HOMMAGE A NOTRE CHERE MAMAN PAULINE NSALULU’A KANDA

Le mardi 18 février 2014 à Kinshasa, le souffle de la mort a ravi à notre affection celle qui était la dernière Mère qui nous restait. Maman Pauline a fermé la porte de sa vie qu’aucune autre clé au monde ne rouvrira plus jamais.

Des trois respectées épouses de nos Pères Spirituels, Maman Pauline NSALULU, épouse KISOLOKELE, était la benjamine, de par leurs dates de naissance respectives. Maman Elisabeth MVETE BIBI (ou Maman Mfumu’anlongo) et Maman Marie-Clémentine KIWASISILUA KISIKA (ou Maman Mfumu’ambanza) étaient donc toutes deux ses aînées.

Maman Pauline NSALULU’A KANDA, était née le 16 Juin 1931 à Lukengo ; fille de Papa
Alphonse KINIUKA et de maman Anne-Marie NTEKE, son mariage avec sa Grandeur Charles Daniel KISOLOKELE LUKELO, fut célébré en 1949.

Maman Pauline NSALULU, possédait le même trait de bonté que ses deux regrettées aînées sus citées. Elle partageait son temps, ses obligations religieuses, et sa vie de famille, avec une présence constante et attentive auprès de son mari, Papa KISOLOKELE dont la santé était très précaire. Pendant de longues années, elle avait vécu à cheval entre Kinshasa, (à la Gombe précisément) la Suisse, la Belgique et la France. Notre bien-aimé PAPA se rendait régulièrement dans ces pays pour ses soins médicaux.

Sa force de caractère très sereine avait permis à Maman Pauline de s’accrocher, de tenir le coup là où bien d’autres femmes auraient abdiqué. Pour l’amour de son mari, elle avait été déchirée par un cuisant sentiment d’impuissance en assistant à toutes les étapes des grandes souffrances de Papa KISOLOKELE. Tout en s’occupant de son époux, elle avait simultanément pu élever ses enfants. Le mérite de Maman Pauline à ce niveau ne se jauge même pas, tant il était intense. Parfois, ses traits étaient marqués par la fatigue, mais elle les masquait savamment à tout instant, sous un sourire de bienvenue. C’était extraordinaire et émouvant à la fois, de la voir si posée, quand nous, kimbanguistes et autres avions le cœur serré par le chagrin en voyant souffrir PAPA.

Un jour, avant qu’exceptionnellement, Maman Pauline ne rejoigne PAPA que plus tard à Genève, elle avait hébergé à la Gombe, une famille dont l’une des jeunes filles avait de sérieux soucis de santé. Un jour, celle-ci tomba subitement raide, quasi-morte. Inerte, elle ne respirait plus, et les pulsions de son cœur étaient à peine perceptibles. La panique ébranla la maisonnée ! Mais le premier sentiment de désarroi passé, Maman Pauline reprit vite le dessus et prit les choses en mains. Après une série de prières, la situation de la malade ne changea pas d’un iota. Alors, sans plus perdre une minute, Maman Pauline prit le téléphone et appela Papa DIANGIENDA à Monkoto. Lui ayant brossé la situation dramatique qui était survenue, PAPA lui dicta les grandes lignes de la procédure qu’elle devait suivre. Avec des gestes sûrs et précis, elle exécuta à la lettre les instructions reçues. L’eau bénite à la main, Maman Pauline aspergeait le corps de la malade en des endroits spécifiques, tout en l’appelant par son prénom, et tout en la touchant par endroit.
Après un laps de temps écoulé, la jeune fille revint à la vie. Maman Pauline l’aida à se relever ; le pire venait d’être évité, la fatalité avait été vaincue grâce à elle, à sa maîtrise de soi !

En de nombreuses occasions, il nous a été donné de voir nos Mamans ensemble et de constater le profond respect mutuel qu’elles se vouaient et qui les unissaient. Elles se comprenaient et s’épaulaient, dans le contexte qui avait fait d’elles des femmes qui avaient gravi un échelon particulier. Elles ont été extraordinaires ! Avons-nous conscience, ne fusse qu’un seul instant, de ce qu’a été réellement leur vie d’épouses auprès de nos Chefs Spirituels de grand renom ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com