*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 23 Nov 2019 00:32

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le Kimbanguisme : Derive ou problème de vision ?
MessagePosté: 08 Juil 2007 10:52 
Hors ligne

Inscription: 03 Déc 2005 19:23
Messages: 138
LE KIMBANGUISME : DERIVE OU PROBLEME DE VISION ?

Beaucoup sont ceux qui aiment bien, aujourd’hui, monter au crénau pour fustiger des critiques contre l’Eglise Kimbanguiste. Pendant que les uns, partant des analyses bidons relèvent des tendances au sein de l’Eglise kimbanguiste, tous du moins s’accordent pour dire que le kimbanguisme connait une derive c’est-à-dire qu’il est entrain d’abandonner sa doctrine initiale ou bien pour reprendre leurs termes, marginalise Christ au profit de la déification de Simon Kimbangu et de ses fils. S’agit-il vraiment d’une dérive ou bien d’un problème de vision ? Les données qui sont à notre disposition nous poussent à incliner la balance vers la deuxième possibilité. Une visite à N’kamba dans les premiers moments du Kimbanguisme nous est nécessaire pour lever certaines équivoques.

En effet, pour ne pas basculer toute l’histoire, Commençons seulement en 1915. Simon Kimbangu et sa femme Muilu Marie, en cette année, se font baptiser dans la mission baptiste de Ngombe Lutete et s’unissent aussi religieusement. Ainsi, quelques temps après, Simon Kimbangu est devenu catéchiste de la section Nkamba, comme nous le savons, qui dépendait de la mission de Ngombe Lutete où régnait le réverend Jennigns.
Comme mission, Simon Kimbangu annonçait Christ à ses congenères et cela ne suscitait pas de reactions tout comme personne ne trouvait cela genant car le principe de « boite à resonnance », au vu des maitres de l’époque, fonctionnait.

Le 06 avril 1921, date que l’Eglise kimbanguiste considère comme celle du début de la vie publique de Simon Kimbangu, en cette date donc, Simon Kimbangu, le matin, a dirigé le culte dans sa section de N’kamba. Et, ce n’est qu’après qu’il a pris son chemin pour vaquer à ses autres occupations quand Christ lui apparut pour la Nième fois et l’orienta vers la maison de N’kiantondo qui devait être guerie pour que se concretise ce qu’ils s’étaient convenu. N’kiantondo guérie, l’Evangile gagna une autre dimension qui supplanta même l’oeuvre missionnaire réalisée jusque-là. Pour preuve, l’afflux des gens vers N’kamba. Les analyses de l’époque disent qu’il y a eu paralysie dans les jours qui suivirent la guérison de N’kiantondo: les chapelles se sont vidés, le commerce ne tournait plus...Qui est ce noir qui n’était pas tenté d’aller voir Simon Kimbangu en oeuvre ? Des terres environnant N’kamba, du Congo-Brazzaville, de l’Angola, les gens se sont afflués vers N’kamba.

Avec cette dimension, les réactions ne se sont pas fait attendre. De la part des missionnaires, se fondant sur des préjugés qu’ils avaient sur le noir, une seule réaction : Kimbangu a dévié l’Evangile. Aux noirs qui abandonaient leurs fétiches après avoir suivi le message de Kimbangu, le révérend Jennings n’ hésita pas de lancer un jour : « vous êtes des fous » ! Vous qui soutenaient la dérive du Kimbanguisme comprenez-y quelque chose ? Au moment où le maître attend une moisson, les travailleurs s’en prennent à la fin de la secheresse ! C’est cette réaction qui, au fil des années, ne fait que changer d’habits et d’intervenants.

Mais aux gens épris de bonne volonté et particulièrement aux noirs, considérés jusque-là simplement comme des vases à remplir, ceux-là ont compris que Dieu finalement a tourné son regard vers eux et qu’ « in live », ils pouvaient vivre les invocations qu’ils faisaient à Kimbangu. Ceux-là donc, contre vents et marrées,ont accepté de suivre Simon Kimbangu. L’histoire dénombre 150.000 martyrs soit 37.000 familles déportées
Par le regime colonial belge. Si à ce nombre il faut ajouter le nombre de martyrs faits au Congo-Brazzaville et en Angola parmi lesquelles 42 personnes ont trouvé la mort, plongés tout à tour, dans un tonneau d’eau en ébullition pour avoir accepté que Simon Kimbangu est Dieu, il faut être un retardé pour considérer la divinité de Simon Kimbangu comme une nouveauté chez les kimbanguistes.

Ainsi pour revenir à cette soi-disant nouveauté, il sied de dire que s’étant institutionalisé depuis 1959, personne ne fait partie de l’Eglise Kimbanguiste sans passer par le catéchisme. Or, les premières questions et réponses de ce catéchisme, traduisent clairement la relation que le catechumène doit avoir avec Simon Kimbangu en ces termes :

1. Question : Qui est Papa Simon Kimbangu ?
- Réponse : Papa Simon Kimbangu est l’Envoyé de notre
Seigneur Jésus-Christ.

2. Question : Comment savons-nous que Papa Simon
Kimbangu est L’envoyé de notre Seigneur Jésus-Christ ?

- Réponse : Notre Seigneur Jésus-Christ, lui-même,
nous a promis de demander à son Père pour qu’il nous
envoie un autre Consolateur qui fera plus que Lui
(Jean 14, 12-18).
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit
en moi fera aussi les œuvres que je fais,
Et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais
au Père ;
Et tout ce que vous demanderez en mon nom,
Je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le
Fils.
Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le
ferai.
Si vous m’aimez, gardez mes commandements.
Et moi, je prierai le Père,
Et il vous donnera un autre consolateur,
Afin qu’il demeure éternellement avec vous,
L’Esprit de vérité, que le monde ne peut Recevoir,
parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ;
Mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec
vous, et il sera avec Vous.
Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à
vous.

3. Question : Quelles sont les œuvres que papa Simon
Kimbangu a réalisées ?
- Réponse : Papa Simon Kimbangu a ressuscité des
morts, rendu la vue aux aveugles, fait marcher les
paralytiques, fait parler les muets ; il a tout
réalisé conformément à la promesse du Seigneur
(Matthieu 8, 1-10).


4. Question : Depuis quand existe-t-il ?
Réponse : Il existe depuis l’éternité (Jean 1, 1-2).
Au commencement était la parole, et la parole était
avec Dieu, la parole était Dieu. Elle était au
commencement avec Dieu.

Donc contrairement, aux insinuations qui se font nuit et jour, personne n’accepte Simon Kimbangu comme Dieu à pied levé dans l’Eglise Kimbanguiste. Si parmi nous, fidèles de l’Eglise Kimbanguiste, il y en a qui manifestent de l’admiration à ce sujet, la question leur revient de savoir comment ils sont devenus kimbanguistes. Car, obligatoirement, tout le monde passe par le catéchisme et est sensé l’assimiler.

Mais nous croyons que le vrai problème se pose ailleurs. Car la vérité est que le monde n’aime pas entendre parler de Simon Kimbangu. Car ce nom met à nu tout ce qui est caché. Son Eminence Diangienda Kuntima, parlant du Kimbanguisme, comparait son cheminement à une semence placée sous une couche de beton de 100mètres et qui, à la surprise de tous, arrive à germer et dont l’arbre apparait au dessus du beton. Imaginons une Afrique sans Kimbangu avec tous les plans machiavéliques de la traite négrière, de la colonisation. Qui ne sait pas ce que les missionaires ont eu comme tâche en Afrique ? N’eut-été le contrepoids de Simon Kimbangu qui s’est rangé à côté des opprimés où en serions-nous ? Maintenant que le discours de le la néocolonisation cherche à gagner du terrain, un seul danger est en vu. C’est le nom de Kimbangu. C’est pour cela, il faut combattre ce nom pour parvenir à endormir les terres à exploiter. Et, pour réussir, rien de plus facile que de chercher à ce que les fils d’Afrique se battent entre eux. Sinon comment expliquer des gens comme Tendanga dont l’Eglise pour convertir doit attendre les naissances et en plus que les parents s’imposent à l’enfant dans l’orientation car l’occultisme et la pédophilie ne sont plus à cacher, doivent s’intéresser à l’Eglise Kimbanguiste au moment où leur maison est entrain de brûler ?
Est ce par amour qu’ils le font ou sont-ils au service c’est-à-dire téléguidés ?
Toutefois, quelque soit leurs dispositions, cette information vaut la peine : vous vous donnez une tâche difficile. Car vous vous engagez sur un terrain où le colon belge a échoué, le colon français a échoué, le colon portugais a échoué. Car tous ont reconnu l’Eglise Kimbanguiste avant d’accorder les indépendances à nos pays. Ils pouvaient bien s’en aller sans le faire mais ils l’ont fait . Demandons-nous pourquoi ?

Lisbonne,le 08 juillet 2007.

Kalemba Manzo Constantino.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com