[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/bbcode.php on line 483: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3825: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3827: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3828: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 3829: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/functions.php:3247)
http://www.kimbanguisme.net • Afficher le sujet - 05.05.2014: Décès de Papa Lucien LUNTADILA NDALA ZAFUA


*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 24 Aoû 2019 06:39

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: 05.05.2014: Décès de Papa Lucien LUNTADILA NDALA ZAFUA
MessagePosté: 07 Mai 2014 03:12 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2007 22:47
Messages: 193
Localisation: France
Hommage à l’illustre Lucien Luntadilla



Kimbanguisme.net rend hommage à l’illustre Lucien Luntadilla, l’un de ces brillants jeunes qui, aux cotés des aînées, ont contribué à briser les chaînes du colonisateur, ainsi, ensemble, ils "arrachèrent" la liberté du culte kimbanguiste à Léopoldville (Kinshasa) à la date symbolique du 24 décembre 1959 puis, se rangèrent derrière Papa Joseph Diangienda Kuntima pour bâtir l'EJCSK - Eglise de Jésus Christ sur la terre par son Envoyé Simon Kimbangu.
Il quitte ce monde dans des conditions que nous connaissons mais, Kimbanguisme.net s’unit, à travers ce message, à la douleur de la famille.

Brève biographie:

Fils de Simon Nsiangani et de Fukianzo Thérèse, Lucien Jean-Claude LUNTADILA NDALA ZAFUA est né à Kisantu, le 27 janvier 1936.
Après des études primaires à l’école centrale de Gombe-Matadi, c’est à Tumba, au Petit-Noviciat des frères des Ecoles Chrétiennes, qu’il effectuera des études secondaires qu’il parachèvera à Léopoldville, à l’Ecole des Pères.

En 1954, il entre dans la vie active en se faisant engager à la S.T.A/Léo - Société des Transports Automobiles - puis, prestera dans divers services de l’administration jusqu'en août 1957, date à la quelle il sera mis en disponibilité pour avoir été reconnu kimbanguiste.

Quelques temps plutard, il retrouvera du travail à l’Otraco mais, le 9 mars 1958, alors qu'il a 22 ans, il décide de déserter de son propre grès son poste pour suivre sa vocation dans le Kimbanguisme. C'est dès ce moment là qu'il sera nommé Secrétaire Général de l'EJCSK, jusque dans les années 90 où il deviendra Président du collège.

_________________
Kimbanguistement,

Le webmaster
----------------
Mail: webmaster@kimbanguisme.net
Web: http://www.kimbanguisme.net


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 05.05.2014: Décès de Papa Lucien LUNTADILA NDALA ZAFUA
MessagePosté: 09 Mai 2014 14:26 
Hors ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mai 2007 22:47
Messages: 193
Localisation: France
Chers Papas et Mamans Kimbanguistes,

La mort vient d'arracher à la grande famille Kimbanguiste,l'un des pionniers et dépositaires du Kimbanguisme,en la personne du Révérend Lucien Luntadila Ndala za fua décédé ce lundi 5 mai 2014 vers 13h30 à l'hopital C.M.K de Kinshasa .
Qui était le Révérend Lucien Luntadila ?
Papa Luntadila était né à Kisantu en 1934 où son défunt père travaillait chez un un grec qui s'appelait monsieur DOPOLOS. A son enfance, on l'appelait Papa ou mbuta Papa. Après son bâptème catholique, on lui donnera le prénom de Lucien.
Il avait commencé ses études primaires chez les frères des écoles chrétiennes catholiques de Gombe-Matadi ; et comme il voulait devenir frère ou prêtre catholique, il ira faire son noviciat à l'école catholique des frères chrétiens de Tumba en 1950 où les frères catholiques lui ajouteront encore un autre prénom de Jean-Claude pour devenir :Lucien-Jean-Claude-Luntadila. Lors du recours à l'authenticité initiée par le régime du Président Mobutu qui obligeait à tout Zaïrois de renoncer aux prénoms des colons, il fera recours à son post-nom de Ndala zafua.
En 1953 pendant qu'il était élève chez les frères catholiques de Tumba, il avait réagit négativement à un journal scolaire où il était écrit qu'avant sa mort en 1951 à Elisabeth-ville, Papa Simon Kimbangu avait demandé qu'il soit baptisé catholique. Ainsi le jeune Luntadila avait déclaré que ses parents lui avaient raconté que Papa Simon Kimbangu était baptisé chez les Protestants, maintenant qu'il avait encore été baptisé catholique, quel est le bâptème qui sera valide le premier ou le second ? Cette contestation faite sans être Kimbanguiste lui avait coûté son renvoi définitif de l'école.C'est ainsi qu'il viendra poursuivre ses études moyennes à l'école catholique Saint Raphaél de Kinshasa.
Après ses études, il sera embauché comme fonctionnaire et commis dactylo au secrétariat de l'Administrateur du territoire de Léopoldville avec l'Administrateur colonial Juppé Simon. Pendant qu'il travaillait dans ce bureau où tous les courriers étaient dactylographiés et expédiés par lui, il tombera sur un document qui était fait pour arrêter des kimbanguistes parmi lesquels se trouvaient le nom de son oncle Mfoko André. Il avait retardé la lettre pour aller dire à son oncle de fuir car on devait les arrêter et les envoyer en relégation.Curieusement son oncle le Révérend Mfoko au lieu d'avoir peur,avait répondu à son neveu que lui n'avait pas peur d'être arrêté pour la bonne nouvelle que Jésus Christ avait donné à Papa Simon Kimbangu, il lui dira que beaucoup des gens étaient déjà arrêtés pour cela, et que lui n'était pas plus important que ceux-là. Cette réponse de courage et de détermination de son oncle avait suscité en lui une révolte contre cette attitude des colons envers les inoncents Kimbanguistes. Le jeune fonctionnaire Luntadila avait pris le courage pour écrire en utilisant les papiers entête du territoire,une lettre au Gouverneur Général Monsieur Pétillon, dans laquelle il lui disait que c'était injuste d'arrêter les gens et les envoyer loin de leurs villages parce qu'ils priaient dans le Kintuadi de Simon Kimbangu, il avait glissé cette lettre dans le courrier officiel qui devait être adressé au Gouverneur Général. Après le lecture de cette lettre,le Gouverneur-Général l'avait renvoyé chez le Gouverneur Provincial qui à son tour l'avait renvoyée à l'Administrateur du territoire qui était le Chef direct du fonctionnaire Luntadila. Celui-ci l'avait convoqué dans son bureau pour le blâmer, et l'intimider que s'il ne cessait pas avec des telles revendications, il sera non seulement révoqué de la fonction publique, mais aussi arrêté et envoyé en relégations pour aller rejoindre ceux qui étaient fidèles à Simon Kimbangu. En dépit de cette intimidation, le jeune Luntadila avait répondu à son Chef qu'il ne pouvait pas se rétracter pour défendre la cause de ces opprimés. Ne pouvant plus continuer à le garder à ce poste stratégique, on l'avait muté au bureau du service des indigènes dont le bureau se trouvait à Pont Kasa -Vubu. Mais avant d'être muté, il avait tombé sur un autre document important qui était:" La déclaration universelle des droits de l'homme et la charte coloniale Belge". Dans les articles 18 et 19 de ce document on garantit la liberté de culte et de religion à tout individu. A son arrivée au service des indigènes, il avait écrit encore au Gouverneur Général pour l'interpeller que :" Comment la Belgique qui est signataire de la convention universelle des droits l'homme, arrête les kimbanguistes et pourtant ils ont la liberté de culte et de religion". En 1955 vu qu'il était intéressé à connaitre ce mouvement pour lequel son oncle était dévoué, il l'avait accompagné un jour là où ils priaient en cachette dans clandestinité à Lopori 22 dans la commune de Dendale ( Kasa-Vubu) chez Papa Munkonda Georges. Arrivé à ce lieu de prière il l'avait trouvé un seul jeune de son âge qui était papa Marius Mayimbi qui était le fils du propriétaire de la parcelle,qui plus tard deviendra Coordonnateur national des écoles Kimbanguistes. Après ses fréquentations au culte, il était encore interréssé à connaitre et à maitriser l'histoire de Papa Simon Kimbangu. C'est ainsi que son oncle André Mfoko va lui demander de rencontrer le fils de Papa Simon Kimbangu qui était Papa Diangienda Joseph,mais on l'appelait tata Mvuala à ce moment là.On lui avait indiqué d'aller à Monkoto n°87 où il habitait , mais il devait attendre à une parcelle sur la Rue Bolafa qui servait de salle d'attente pour éviter qu'on soit aperçu par ceux qui espionnaient les kimbanguistes. Au mois d'août 1955, le jeune Luntadila attiré par le Saint-Esprit ira se pointer sur la rue bolafa où il va trouver le groupe de papa Simon Wankana qui enregistrer les audiences pour être reçu par Papa Diangienda. Vers 16h papa Mvuala était revenu de son travail et vers 16h30,on va lui faire signe que Papa Diangienda était prêt à le recevoir.Dès qu'il était entré dans cette parcelle,il avait vu un monsieur qui était venu à sa rencontre, mais il reconnaitra cette figure parce qu'ils prenaient le bus STA A30 ensemble pour aller au travail. Il va s'apercevoir qu'il voyait papa Diangienda toujours dans son coin dans le bus entrain de lire soit un livre,soit un journal pendant que eux discutaient. Dès que papa Diangienda l'avait salué, papa Luntadila avait commencé à trembler et il avait transpiré. Après l'avoir installé,papa Diangienda avait fait une prière avant de demander à son hôte l'objet de sa visite. Le jeune Luntadila lui dira que son oncle Mfoko l'avait envoyé chez lui parce qu'il voulait connaitre l'histoire de son père Simon Kimbangu. Et papa Diangienda va rétorquer en disant qu'il avait lu toutes ses lettres envoyées au Gouverneur Général où il travaillait, et il lui avait reproché d'être trop violent dans son style. En outre papa Diangienda lui dira que si il tenait vraiment à connaitre l'histoire de son père, il va le recommander chez sa mère maman Muilu Marie à N'kamba pour en savoir plus. Le jeune Luntadila avait promis à papa Diangienda qu'il devait avoir son congé au mois de septembre, et qu'il tenait a aller jusqu'au bout sur ce mystère de Simon Kimbangu. Ensuite papa Diangienda va l'instruire de le consulter d'abord chaque fois qu'il voudra écrire au gouvernement colonial pour la défense du Kimbanguisme pour censurer ses écrits afin qu'ils ne soient plus violents. A son retour de chez papa Mvuala, le jeune Lucien était devenu régulier au culte et s'était fait choriste dans la chorale que dirigeait papa André Nsambu Tuasilua.
Le 7 septembre 1955, il ira revoir papa Diangienda pour lui dire qu'il avait eu son congé et qu'il voulait se rendre à N'kamba en passant par son village Kompani situé à quelque 7km de N'kamba. Papa Diangienda lui avait remis une lettre de recommandation en insistant de la remettre en main propre à sa mère maman Muilu Kiawanga. Le 8 sptembre papa Luntadila est arrivé à son village Kompani et le lendemain sans plus tarder,il s'était rendu à N'kamba où il est arrivé vers 16h. Mais à cette époque là, les gens n'habitaient plus à N'kamba car c'est l'Administrateur Belge et ses soldats qui y habitaient depuis le 6 juin 1921.Et comme il était un fonctionnaire de l'état, papa Lucien est partit voir l'Administrateur colonial qui avait son fief à N'kamba pour faire viser sa feuille de route. Et comme il avait dit à cette autorité coloniale qu'il était venu rendre visite à certains membres de sa famille et il allait y passer la nuit, ce colon qui y était là pour empêcher la continuité de l'oeuvre de Simon Kimbangu va lui confier la mission de vérifier si les gens continuaient à venir chez la femme de Simon Kimbangu la nuit et venir le lui dénoncer,sans savoir que lui aussi était venu pour la même raison. Il est arrivé à Ngombe Kinsuka où habitait maman Muilu vers 17h. On lui avait indiqué la case de maman Muilu qui était juste là où papa Kisolokele a construit sa maison. Pendant qu'il s'approchait de cette case, il avait vu un originaire de ce village qui s'appelait tata Lutunu qui était venu à sa rencontre pour lui demander d'où il venait et où il allait. Il va expliquer à tata Lutunu qu'il avait une lettre de maman Muilu envoyée par son fils papa Joseph , et tata Lutunu lui avait ordonné de la lui remettre. Papa Lucien qui ne s'est pas laissé impressionné par ce muesi Kinzundika qui avait comme mission de dénoncer auprès de l'Administrateur tous les mouvements de Muilu, ses enfants et ses visiteurs en veillant que personne ne lui vienne en aide.Pendant qu'il discutait avec ce traitre de Lutunu,il avait vu un monsieur venir intervenir. Apres avoir expliqué à ce monsieur la cause de cette prise de bec avec le mouchard Lutunu de Kinzungidika, ce monsieur lui dira que mbuta Joseph était mon pétit frère, et maman Muilu était ma mère; donc c'était papa Dialungana Kiangani qui avait pris la lettre et avait accompagné le pelerin Luntadila chez maman Muilu qui était assise devant sa case. Après avoir reçu la lettre , maman Muilu avait demandé à son 2è fils de trouver une place pour loger leur hôte et qu'elle allait le recevoir demain matin. Le jeune Luntadila prendra un repas servi par maman Kiwa Sisilua l'épouse de papa Kiangani avant d'aller se coucher. Le lendemain matin, il avait entendu des bruits vers 5h30 et le visiteur s'était reveillé. Vers 6h il avait vu maman Muilu qui était venu assister à un culte matinal qui se tenait dans la case de papa Dialungana. Après avoir assisté à ce culte, il avait été invité à un petit déjeuner avant d'être reçu par maman Muilu Kiawanga. Et c'est qui était étonnant, dès que maman Muilu l'avait revu ce matin là, elle lui posera la question de savoir s'il était le fils de maman Fukianzo du village Kompani? Et après avoir dit à maman Muilu l'objet de sa visite qui était déjà décrit dans sa lettre de recommandation,maman Muilu dira au jeune Luntadila que la voie que tu veux suivre n'est pas facile,mais tu dois perseverer car Dieu t'a choisit pour travailler à côté des mes enfants pour faire son travail; le début sera difficile,mais la victoire est certaine. Elle lui avait raconté toute l'histoire de son cher époux Simoni pendant 3 jours, le 10,11 et 12 septembre. A la fin ,maman Muilu l'avait bénit,elle lui avait envoyé d'aller se laver à la rivière bénite de Sima vers minuit, et elle avait dit à son hôte que pour compléter tout ce qu'elle lui avait dit, elle devait aussi contacter tata Kumpenda qui était à Mbanza Ngungu et tata Diakanua Samuel qui était à Kinshasa. Durant son séjour à Ngombe Kinsuka, le jeune Lucien avait aussi eu la chance d'accompagner papa Dialungana Salomon au champs et ce dernier aussi lui avait raconté beaucoup des choses, par exemple lui dire que lui n'avait jamais été baptisé protestant parce que sa mère lui avait dit qu'elle n'avait pas reçu l'ordre de Simoni pour qu'il soit baptisé. Elle lui avait donné l'autorisation d'être baptisé selon le rite Kimbanguiste qu'en 1953. Avant de quitter N'kamba le 12 septembre 1955, le jeune Lucien est allé dire aurevoir à l'Administrateur en lui disant qu'il n'avait pas vu des gens venir chez maman Muilu,et pourtant il en avait vu qui venaient nuitamment de Congo Brazza, et que maman Muilu envoyait à la rivière bénite de Sima pour aller se laver, comme ce fut son cas.
A son retour à Kin, il est allé faire son rapport à Papa Diangienda et il lui avait demandé comment il pouvait rencontrer tata Kumpenda et tata Diakanua Samuel. Papa Diangienda lui dira que papa Diakanua Samuel ,qui est le père du Révérend Maurice Chateau Lutukebi,habitait sur la rue Eyala dans la commune de Dendale, tata Kumpenda travaillait à Lufu, et que lui papa Diangienda devait s'y rendre en visite pastorale sécrète dans 2 jours, si il pouvait l'accompagner.Papa Luntadila avait répondu favorablement. Papa Lucien avait accompagné papa Diangienda à Lufu, pendant que papa Diangienda faisait son travail spirituel, le jeune Luntadila s'entretenait avec tata Kumpenda pour reconstituer l'histoire du Kimbaguisme. Il était émerveillé lorsque Tata Kumpenda lui avait raconté le miracle de l'amande pourrie que papa Simon Kimbangu avait transformé en amande suculante.
Après son congé qu'il avait sacrifié pour les activités de l'église,il s'était confié à son chef de bureau Manzuangani Achiles qui avait étudié avec papa Kisolokele à Boma,celui-ci aussi lui avait raconté beaucoup des choses étranges que faisait ce 1er fils de Simon Kimbangu à la colonie scolaire de Boma. Ce sont ces recherches qui lui avaient guidé pour écrire le BIUVU YE MVUTU qui est la catéchisme Kimbanguiste.
En 1956,le jeune Luntadila avait démissionné de ses fonctions pour être à temps plein au service de l'église en créant un secrétariat permanent sur la rue Bongandanga n°22 chez papa Sambiaku Stéphane où il passait toute sa journée en écrivant des lettres pour l'église avec d'autres jeunes comme Mbemba Robert, Yowani Albert,Wuta Waku et Marius Mayimbi.
En 1957, lors d'une prière à la rue Befale chez maman Babaka Anne,pendant que papa Albert Banimabdio captait une chanson,lui avait vu une vision d'un drapeau avec une croix au milieu et des serpents.Le soir il est allé voir papa Diangienda à qui il rendait le rapport et recevait les ordres tous les jours, et papa Diangienda avait adopté ce drapeau qui est aujourd'hui l'emblème du Kimbanguisme.
En 1959, il avait organisé une marche pour contester contre la répression des Kimbanguistes. La marche avait commencé à Bongandanga chez papa Sambiaku jusqu'au stade Roi Baudoin. C'est lui qui avait informé le Procureur et le Gouverneur Général pour cette marche. A leur arrivée au stade ,l'Administrateur KImans qui avait travaillé avec lui,est venu arrêter les meneurs, lui et YowanI. Ils seront libérés quelques heures après avoir exhibé les lettres écrites pour informer l'autorité de la marche et après avoir répondu à l'interrogatoire.
Un jour après, on viendra encore l'arrêter chez lui à domicile et il sera incarcéré au cachot de l'OFITRA non loin de l'hotel de ville. Vers 16h, le chef de poste est venu le faire sortir en lui disant qu'on le cherchait, et dès qu'il était sortit,c'était papa Diangienda qui lui avait dit de monter dans sa voiture et ils sont parti.
-Il avait commencé à concevoir dénomination de notre église,et il avait un problème avec les vieux conservateurs qui voulaient maintenir l'appellation:"Kintuadi kia tata kimbangu". Pour les convaincre,il leur avait parlé d'un bar qui appartenait à papa Kala Wilson, qui deviendra son beau père après ( le père de sa chère épouse maman Jeanne) qu'on appelait :"KINTUADI KIA MAZOBA ".
Il avait finit par les convaincre pour l'appelation de l'EJCSK.
Dans leur cercle des jeunes,ils avaient chercher une appellation appropriée pour papa Diangienda en tant que Chef de l'église. Ils lui avaient nommé d'abord Pape du Congo; mais les catholiques avaient réagit farouchement contre cette imitation.
Profitant d'une chanson que papa Nsambu avait captée :"Wanlongo ngiena kua se diwamfidisa" l'un des membres de cette union des jeunes nommé Kalambuta Zéphyrin, avait proposé l'appéllation:" MFUMU A NLONGO" qui sera traduit en français Chef Spirituel par papa Luntadila. Cette appéllation fut adoptée par tous.
-En 1958, ils sont allés invité papa Diangienda pour aller assister à une réunion de la jeunesse à Lopori; pendant que lui et papa Yowani étaient débouts pour parler à Papa Diangienda, ils verront papa Simon Wankana qui était plus âgé qu'eux s'agenouiller en s'adressant à papa Diangienda. Ils s'étaient senti ridicules,et lorsque papa Diangienda était venu à leur réunion, papa Luntadila et Yowani qui l'avaient salué en premier s'étaient mis à genoux, et tous les jeunes avaient suivis. Depuis ce jour là, notre église avait adopté la génouflexion pour saluer le Chef Spirituel. C'est aussi lors de cette réunion que Papa Diangienda leur avait parlé des jeunes que son Père lui avait montré dans une vallée.
- En 1958, papa Luntadila avait ramené à papa Diangienda un journal écrit par Mobutu pour défendre la répression des Kimbanguistes. Après avoir vu le journal,papa Diangienda lui avait demandé d'aller lui chercher le journaliste Mobutu qui habitait avec lui à Yolo. Dès qu'il était venu avec Mobutu,Papa Diangienda lui avait rappelé ce qu'il lui avait promis à Loulouabourg sur ce qu'il devait devenir en présence de papa Luntadila.
- C'est papa Luntadila qui avait munité la lettre de démission de papa Diangienda sur demande des papas Wete André,Kuamadio Dominique,Nsomi David et Mawete Thomas.
- Papa Luntadila avait accompagné papa Diangienda dans ses premiers voyages en Israél et Amérique et ailleurs.
-Papa Luntadila Lucien avait été nommé secrétaire général de l'église Kimbanguiste par papa Diangienda depuis le 24 janvier 1956 jusqu'en 1997 après fait 41 ans à ce poste.
- Papa Luntadila est l'un des rares collaborateurs à qui Papa Diangienda avait dit qu'il voyageait pour aller mourir en lui dictant tout ce qu'il devait faire pour ses obsèques.
Si les morts ne sont pas morts,ce sont leurs oeuvres qui les rendent immortels. Bref papa Luntadila avait aidé papa Diangienda pour faire du mouvement Kimbanguiste une église.
Que son âme repose en paix entre les mains de maman Muilu qui lui avait choisit comme collaborateur de son fils.
Votre frère,
SYLVAIN MUNZILA, MUAN'A NLAZA


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com