*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 15 Nov 2019 09:24

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: RÉFLECHISSONS KIKONGO !
MessagePosté: 25 Jan 2012 20:19 
Hors ligne

Inscription: 04 Aoû 2011 02:19
Messages: 5
RÉFLECHISSONS KIKONGO !

Pour alimenter cette rubrique de la Langue Kikongo (en arrêt depuis 2008!), je pose la question suivante aux visiteurs:
Nous savons que Papa Simon Kimbangu est Dieu le Saint-Esprit. Il est aussi su de tous que l'Egypte est un pays ou un Etat, ou mieux, que l'Egypte fut un empire ou un royaume (en Kikongo «NSI» et non «MBANZA»); Au refrain du cântique «NZA SI YISUSUMUKA, NZA SI YIYITUKA», pourquoi Papa Simon Kimbangu questionne -t-il: «Nga luzeye makala ku MBANZA NGIPITI ?» ? Au lieu de «Nga luzeye makala ku NSI YA NGIPITI?» ?

Testez votre niveau de réflechir en Kikongo, et répondez à cette question. Vous verrez que c'est amusant et que Papa Kimbangu est réelement Révélateur des choses cachées. A la fin, du débat, j'aurai un petit mot à dire si Dieu le voudra.

Révérend Kinoka.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: KIMBANGUISME: LE MOT DE «RÉFLÉCHISSONS KIKONGO» SUR L’EGYPTE
MessagePosté: 22 Fév 2012 20:12 
Hors ligne

Inscription: 04 Aoû 2011 02:19
Messages: 5
Il y a quelques jours, j’avais posé une question avec pour titre “Reflechissons Kikongo” en vue d'alimenter cette rubrique de langue Kikongo endormie depuis 2008. Pour répondre, il faudrait connaitre le cantique Kimbanguiste ayant pour titre “Nza se yisusumuka” (le monde va être surpris). Voici le cantique en kikongo:
Nza si yi susumuka, nza si yi yituka!
Mono ndondo luvuezanga, yi mono kuame se yi songa lendo munza.
REFRAIN
Nga luzeye makala mu mbanza Ngipiti?
Nioka ya Mose yamina nioka za Falao.
Buabu mono «Kimbangu» si songa lendo kiame munza;
Yalu vana e ntangu mpasi luayidika nza, kansi lulembakane yo.
Zaire (Congo-Kinshasa) kubama, luiza ku Mbanza Mpa!
Congo (Brazzaville) kubama, luiza ku Mbanza Mpa!
Angola (Luanda) kubama, luiza ku Mbanza Mpa!
Luiza teleka kimbangi kieno vo mono ngienina Nzambi a ludi va nza a
Konso kua diambu ngiatikilu yi kalanga, yibosi nsuka yi kuizanga munza.
Mfumu u Yale nza yi mono Kimbangu Ntinu a mintinu
Dibundu dimosi disala muamu nza dia mono «Kimbangu», Wa Muanda Velela
Mbongo za mono «Kimbangu» ntangu yi fuene,
Mpasi zadiwuka e Nzambi nza yabaka luvuvamu.
Wawu ntangu yifuene nzengele nzengele:
«Zilueke: “Sadi mia mbote ye miambi se mimoneka!”»

Ce cantiuque a pour traduction: «Le monde va être surpris, le monde va s’étonner. Moi que vous méprisez, c’est bien moi qui vais montrer la puissance au monde. Savez-vous ce qui arriva à la ville-Nation “Egypte?” Le serpent de Moïse avait englouti les serpents du Pharaon. Maintenant, Moi, Kimbangu, je vais montrer ma puissance au monde. Je vous ai donné du temps de gouverner le monde, mais vous aviez tous échoué !
RDC, venez à Nkamba ! Congo, venez à Nkamba ! Angola, venez à Nkamba ! Venez pour que vous témoigniez que c’est moi le Vrai Dieu de l’Univers. Chaque chose a son début, c’est après que vient la fin. Le Roi qui gouvernera l’Univers: C’est Moi, Kimbangu le Roi des Rois ! Une seule Religion restera au monde: C’est la mienne, Moi Kimbangu, le Saint-Esprit ! Le fruit de ma sémence (ma monnaie), le moment est vennu pour entrer en circulation pour que le monde ait la paix. Maintenant, il est temps, je décide, je décide: Ce qui va arriver: Que les bons ouvriers et les mauvais soient clairement dévoilés !»

La phrase qui nous interesse plus est celle-ci: «Nga luzeye makala mu mbanza Ngipiti? Nioka ya Mose yamina nioka za Falao.» Cette phrase se traduit: «Savez-vous ce qui arriva à la ville-Nation “Egypte?” Le serpent de Moïse avait englouti les serpents du pharaon.»
Le tout se passa probablement à Misr, car ce mot arabe veut dire “Egypte” où Dieu dit à Moïse, selon Exode 7:1-13: «Regarde, je te fais Dieu pour le pharaon, et ton frère Aaron sera ton prophète (porte-parole). Toi, tu diras tout ce que je t’ordonnerai et ton frère Aaron parlera au pharaon pour qu’il laisse les Israélites partir de son pays. Dieu dit à Aaron et à Moïse: Si le pharaon vous dit: ”faites un miracle.” Tu ordonneras à Aaron: Prends ton bâton et jette-le devant le pharaon. Le bâton se changera alors en serpent. Moïse et Aaron allèrent trouver le pharaon et se conformèrent à ce que l’Eternel avait ordonné: Aaron jeta son bâton devant le pharaon et devant ses serviteurs, et il se chengea en serpent. Cependant, le pharaon appela des sages et des sorciers, et les magiciens d’Egypte, eux ausssi, en firent autant par leurs sortilèges. C’est à dire, ils jetèrent tous leurs bâtons et ceux-ci se changèrent en serpents. Mais le bâton d’Aaron, donc de Moïse, engloutit tous ces serpents.
Tout se passa comme Dieu l’avait dit. Ce fut dans les temps où Dieu conduisait les fils d’Israël, (héritage de Dieu) qui devraient sortir de l’Egypte (ou Afrique, peuple de Dieu selon Esaïe 19:24-25) où ils séjournaient en état d’esclaves. D’ailleurs, l’histoire universelle confirme ces faits qui font du pharaon Ramsès II «le pharaon de l’Exode», donc le roi d’Egypte le plus connu du monde pour s’être opposé à Moïse lors de l’Exode des Israélites.

PREMIÈRE LEÇON:
Dans les temps passés, il n’éxistait pas d’Etats tels que nous les connaissons aujourd’hui. Mais il existait des villes qui se grandissaient en Etat, en empire ou en royaume. Tel fut le cas de Carthage, de Rome, et pourqui pas de L’Egypte. Donc, s’étaient des villes-nations ou des villes-empires. Voilà, la première leçon est la révélation de Papa Kimbangu. Il ne s’est pas trompé en disant «Mbanza Ngipiti» (ville Egypte ou ville-nation Egypte) au lieu de «nsi ya Ngipiti» (pays d’Egypte). Car, comme Rome antique, comme Carthage, l’Egypte (terre de Misraïm) ou Misr (en Arabe) était une ville-Empire ou une ville-royaume dont le roi fut appelé «pharaon». Misraïm est l’un de quatre fils de Cham, l’ancêtre des Noirs. D’où, les Egyptiens antiques furent des Noirs donc des Africains venus du Centre d’Afrique: Des «Bena Kongo, le vrai peuple de Dieu.» Ce fut pour les punir de leurs endurcissement de coeur que Dieu, Kimbangu, les humilia face aux fils d’Israël, l’héritage de Dieu. (Ésaïe 19:24-25) Kimbangu, le Révélateur des choses cachées nous rappele la «nation d'Egypte» actuelle n'a rien à voir à la «ville-nation Egypte» de l'histoire.

DEUXIÈME LEÇON:
La seconde leçon est un appel, mais aussi un préavis à l’humanité toute entière: Dieu qui conduisait les fils d’Israël (héritage de Dieu), est le même qui conduit aujourd’hui les Bena-Kongo (peuple de Dieu depuis les origines humaines). Pour être clair, les fils d’Israël n’ont jamais été le vrai peuple de Dieu du commencement. Dieu lui-même le confirme par la bouche du prophète Osée: «L’Eternel dit: Appele-e “Lo-Ammi”, car vous n’êtes pas mon peuple et moi, je ne suis pas votre Dieu.» (Osée 1:8-9) Le propète Ésaïe l’a confirmé: Ce jour-là, Israël sera le troisième, avec l’Egypte et l’assyrie, à être une bénédiction pour toute la terre. L’Eternel, le Maitre de l’univers, les bénira en disant: «Bénis soient l’Egypte, mon peuple, l’Assyrie, que j’ai créée de mes mains, et Israël mon héritage.» (Ésaïe 19:24-25.) Dans la Bible, l’Egypte ou l’Ethiopie ne signifient que l’Afrique ou la terre de Cham dont Cuch, Misraïm, Puth et Canaan sont ses fils, donc les Bena Kongo.
Et le Seigneur Jésus Christ l’a concrétisé lors de La Passion (Matthieu 27:50-53): Jésus poussa de nouveau un grand cri et rendit l’esprit. Et voici que le voile du temple se déchira en deux depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les tombeaux s’ouvrirent et les corps de plusieurs saints qui étaient morts réssuscitèrent. Étant sortis des tombes, ils entrèrent dans la Ville Sainte (Jérusalem) après la résurrection de Jésus et apparurent à un grand nombre de personnes. Et pourtant, Jérusalem (l'ancienne Ville Sainte) a été laissé déserte par Jésus qui décida de tout transférer vers la Nouvelle Jérusalem, Nkamba de Papa Kimbangu. L’un des signes vitaux et indiscutables est la présence à Nkamba, du «Troisième Temple» que Jésus lui-même avait ménacé la destruction: «Vous voyez tour cela? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre, tout sera détruit.» (Mathhieu 24:1-2) Depuis le 6 avril 1981, ce temple est une réalité à Nkamba, la Nouvelle Ville Sainte tandisqu’à Jérusalem, il faut se contenter d’un mur vestige! La parole de Dieu a une supreme efficacité.

Les expériences Kimbanguistes nous emmenent à constater, analyser et concluire que ce Dieu qui conduisait Israël comme «son héritage», a repris la conduite de Bena Kongo (les Egyptiens antiques furent des Bena Kongo) qu’on localise aujourd’hui au Congo Brazzaville, en RDCongo et en Angola, pays qui constituent le «Kongo.» mais aussi dans la diaspora. Eux-mêmes (certains Angolais, certains Congolais de Kinshasa et lcertains Congolais de Brazzaville) l’ignorent par le fait de méconnaître Kimbangu et à cause des divinités étrangères qui font d’eux des esclaves spirituels dans leur propre terre, alors qu’ils possèdent la terre où coulent le lait et le miel: KONGO (Angola, RDC et Congo). Ce Dieu qui jadis s’appelait Yavhé ou Jéovah, puis Jésus, est aujourd’hui appelé «Kimbangu». Et c’est Lui qui interpelle l’humanité en lui rappelant les évenements qui s’étaient produits en Egypte où des sages, des sorciers et des magiciens ont défié le bâton de Moïse qui finit par les engoutir. Aujourd’hui encore, l’Afrique est pleine de religions, d’églisettes, de loges de sciences occultes, des magiciens, des sorciers et toute sorte de divinités étrangères et du Satanisme. Ils sont venus de tous les coins du monde. Tous défient «l’Eglise Kimbanguiste.», la Religion du Saint-Esprit. C’est pourquoi, Dieu le Saint-Esprit, Papa Simon Kimbangu lance cet appel, qui est un preavis, à tous d’abandonner toutes ces divinités et se convertir au Kimbanguisme. Sinon, ils seront tous engloutis comme les étaient les serpents de pharaon en Egypte. Il est aujourd’hui étonnant et stupide qu’au Congo Brazzaville, en RDCongo et en Angola, mais aussi dans toute l’Afrique et partout où se trouve l'Homme Noir, les églises, les religions, les loges magiques, les sorcelleries, etc. ne font que se multiplier et les Africains s’y trompent encore en adhérant à ces groupes qui font d’eux de veritables proies spirituels des autres. Plus honteux encore, même certains dignitaires, chefs d’Etats, de membres de gouvernements, des chefs religieux… ignorent, en plein vingt-unième siècle, que c’est Papa Simon Kimbangu qui a libéré l’Afrique du joug colonial occidental et que c’est uniquement Papa Simon Kimbangu qu'il faut suivre car Il libérera aussi l’Afrique de toutes ces entreprises spirituelles qui s’opposent à Lui. Il les enloutira donc.
Finalement, le préavis est clair: Quiconque pratique encore la sorcellerie ou toute pratique du satanisme, quiconque est membre de telle ou telle loge sécrète, de telle ou telle maison de magie ou de talisman, de telle ou telle église ou religion qui combat directement ou indirectement l’oeuvre Kimbanguiste (rappelons que le Kimbanguisme est le Cristianisme résultant des enseignements et actes de Simon Kimbangu) soit avisé qu’en bref, le Maitre de l’univers en profondeur, le Maitre des nombres pairs et impairs, Papa Kimbangu, va engloutir toutes ces divinités qui, consciemment ou inconsciemment, le combattent.

La solution est unique: Se répentir. C’est à dire: Abandonner la maison sécrète ou la divinité étrangère qui va en bref être engloutie et Devenir Kimbanguiste dans la vérité pour devenir membre «du peuple de Dieu.» La plus grande attention est donnée aux Congolais de Brazzaville, aux Congolais de la RDC et aux Angolais. Ceux qui, de ces pays, ne savent pas encore qu’ils sont membres du vrai peuple de Dieu, n’ont qu’à le savoir désormais car ce préavis est sérieux et a été garanti par le signe vu à Mbanza-Ngungu, le lundi 3 octobre 2011. Il fut ainsi pour la première fois au temps de Noé quand Dieu dit: «Voici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, ainsi que tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour toutes les générations: J’ai placé mon “Arc” parmi les nuages et il servira de signe de l’alliance que j’ai conclue entre moi et la terre. Dieu dit aussi à Noé: «Tel est le signe de l’alliance que j’établis entre moi et toute créature sur la terre. » (Genèse 9:12-17)
Ce signe exceptionel apparu au temps de Noé et reapparu à notre temps doit nous inviter à chercher et découvrir «Kimbangu» qui se révele à nous. Il n'ya plus de raison de douter de l'esistence de Dieu car à nos jours, nous vivons la théophanie de Kimbangu.

CONCLUSION:
Aujourd’hui, ce signe de Dieu se manifeste à Mbanza-Ngungu en accomplissement de l’Apocalypse de Jean (4:2-3: Aussitôt je fus saisi par l’esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis. Celui qui était assis avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine, et le trône était entouré d’un “Arc-en ciel” semblable à de l’émeraude.) Signalons, en terminant, que Mbanza-Ngungu est une ville à quelques quatre-vingts kilomètres de Nkamba, la Nouvelle Ville sainte, Nouvelle Jérusalem où Jesus transféra tout dans le trône de Kimbangu. Devons-nous nous rappeler la Passion et la Résurrection de Jésus-Christ, lorsqu’Il s’en alla sortir des tombes tous les justes qui entrèrent avec Lui dans l’ancienne Ville Sainte (Matthieu 27:50-53). Et devons-nous nous être interpellés par les toutes récentes apparitions des corps de saints qui étaient morts, se déclarant ouvertement qu’ils sont venus voter à l’ordre de Papa Simon Kimbangu Kiangani: C’est une autre réalité en Afrique Centrale, pendant la turbulente période des élections présidentielles de 2011 en RDC. Em somme, somme toute, tout ne fait que confirmer que Simon Kimbangu Kiangani est bel et bien Simon Kimbangu, le Saint-Esprit venu relayer le Christ Jésus dans sa longue mission de rédemption du genre humain. Car il a le pouvoir sur toute âme. Même ces “religieux” qui, par leurs intelligences humaines, ont tenté de défier, ils sont aujourd’hui prouvés, confus et divisés entre eux. Ce n’est que le commencement d’une guerre spirituelle qui laissera à nu tous ceux qui se disent réligieux mais en vérité ils ne sont qu'aux services autres que celui de Jésus-Christ et de Kimbangu (le Fils et le saint-Esprit).

Que cet “appel et préavis” soit le repentir pour toute créature sur la terre, surtout nous, les humains, qui méconnaissons encore la Nouvelle Jérusalem: «Nkamba.» Et Dieu le Saint-Esprit: «Kimbangu!»

Révérend Kinoka.
kinoka@sapo.pt


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com