*** Index du Forum ***

Site Internet d'information sur l'Envoyé de Jésus Christ, Simon Kimbangu, et son oeuvre.
Nous sommes le 29 Mai 2017 22:58

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: 2016: BONANA A TOUS. PLEIN SUCCES AU CENTENAIRE ET AU MUSEE.
MessagePosté: 08 Jan 2016 18:54 
Hors ligne

Inscription: 11 Jan 2007 00:09
Messages: 129
"Si je t'oublie Jérusalem, que ma droite m'oublie, que ma langue s'attache à mon palais si je ne me souviens de toi; si je ne fais de Jérusalem le principal sujet de ma joie". Ce beau et poétique texte a été tiré à dessein du Psaumes 137: 5 à 6. Lisez attentivement et vous comprendrez par la suite pourquoi nous l'avons choisi entre mille.

Nous sommes déjà en 2016. Depuis le 1er janvier, un nouveau cycle de 366 jours a commencé. Pourquoi 366 jours ? Parce que cette année a la particularité d'être bissextile c'est-à-dire que le mois de février aura un jour de plus que d'habitude. Il s'étendra sur 29 jours au lieu de 28. On suppose que chacun de nous a d'ores et déjà fait son propre rétrospectif de 2015, examiné son bilan et en a tiré les conclusions qui se sont imposées à lui.

Chaque année est une nouvelle porte qui s'ouvre sur l'avenir, qui nous donne l'opportunité d'avancer, d'améliorer nos conditions d'existence et pourquoi pas de changer de vie. C'est pour cela qu'il est impératif de se fixer des objectifs à atteindre et de se donner une certaine ligne de conduite. A présent que nous sommes en 2016, nous souhaitons donc aux uns et aux autres une merveilleuse année nouvelle; avec le ferme espoir et l'intime conviction qu'il sera bien meilleure que l'année qui vient de s'écouler.

2016 sera donc pour tout kimbanguiste l'année du centenaire de la naissance de Papa DIALUNGANA KIANGANI, qui n'est autre que l'incarnation de Dieu le Fils c'est-à-dire le Seigneur Jésus-Christ né, pour la deuxième fois, le 25 mai 1916 au Congo belge(actuelle RDC et ex Zaïre) et plus précisément à Nkamba (nouvelle Jérusalem). C'est également au cours de cette même année qu'aura lieu l'inauguration du musée que l'on est entrain d'y construire, et qui deviendra tout naturellement la vitrine historique du kimbanguisme.

2016 doit surtout être une année de prières, de supplications et de lamentations. Car tel est le cap qui a été fixé d'avance par Papa Simon KIMBANGU KIANGANI dans son message du 25 octobre 2015, adressé aux fidèles kimbanguistes. Ce jour-là, voici ce qu'il avait exactement déclaré en lingala: "Biso toyebi ete toza na Yeluselemi, biso toyebi ete tozali kotonga Yeluselemi; mais ezomonana ke na 2016 mopepe moko ya mabe ezakoyela biso... Satana aza yakosepela te... Biso soki tosamebeli te, wana ekozala pasi". Traduction en français: "Nous avions conscience que c'est chez nous que se trouve (la nouvelle) Jérusalem, que nous sommes d'ailleurs entrain de construire; mais Satan ne s'en réjouit pas et l'évidence est qu'en 2016 nous allons affronter une tempête... qui engendrera beaucoup de difficultés si nous ne prions pas sérieusement".

Ce petit extrait du message du chef spirituel est très clair. Papa Simon KIMBANGU KIANGANI a tenu à nous rappeler de vive voix que Nkamba, la nouvelle Jérusalem, se trouve bien en Afrique. Cela vaut la peine d'être rappelé car beaucoup de kimbanguistes ont tendance à l'oublier ou à ne pas comprendre ce que cela veut dire. Nous leur recommandons vivement de lire le livre de David Mankadi Biangue intitulé "Le kimbanguisme à la lumière des écritures saintes" et publié en 2011. S'appuyant sur diverses prophéties d'Ezéchiel qui parlait déjà en son temps de la restauration par le Saint-Esprit incarné du royaume de Dieu sur terre, l'auteur est parvenu à démontrer que Nkamba est bien la nouvelle Jérusalem que Jean avait vu descendre sur terre, pendant qu'il se trouvait sur l'île de Patmos (Apocalypse 21: 1 à 2).

En 1921, Jésus-Christ avait annoncé à Papa Simon KIMBANGU que c'est Nkamba qui est désormais la nouvelle Jérusalem (Esaïe 62: 1 à 2 et Apocalypse 3: 12). Or, cette nouvelle ville de Dieu ainsi révélée doit en réalité être bâtie des mains de l'homme. Bien qu'à l'époque de Papa DIANGIENDA KUNTIMA, la construction de Nkamba fut déjà une priorité; l'avancement des travaux fut refroidi par les murmures des suppôts de Satan qui ont infiltré l' E.J.C.S.K, et qui prêtaient au chef spirituel d'antan l'ambition d'urbaniser son propre village. A propos, un ange avait même inspiré divinement un cantique à un membre du GGKI des années 90, à travers lequel il fustigeait l'état d'esprit de ces boucs mal famés qui se font passer en son sein pour de vrais agneaux: "Bisalu ntungulu'a tempelo ye nzo'a mintinu katutuma tumanisi, bingi bazezele mu minu nye vova: nkia ntangu e nzo'ami tungi". Traduction en français: "Après qu'on ait achevé le temple et la maison du roi qu'il nous avait recommandé de construire, nombreux régressèrent dans leur foi en se disant: quand est-ce que bâtirais-je ma propre maison ?". Comme le bon Dieu a toujours eu horreur des murmures (Nombres 14: 27 à 28 et Nombres 17: 6 à 9), les travaux de construction de la ville sainte prirent depuis un gigantesque retard.

Hormis le monumental temple de Nkamba, le magnifique mausolée de Papa Simon KIMBANGU ainsi que le "Nzo a mintinu" (en kikongo) ou la maison des rois (en français), Papa DIANGIENDA KUNTIMA n'avait donc pas pu faire mieux malgré son charisme, son dynamisme et sa bonne volonté. Assurant en douceur la transition du pouvoir spirituel entre les deux réincarnations de KIMBANGU, à savoir Papa DIANGIENDA KUNTIMA et Papa Simon KIMBANGU KIANGANI, Papa DIALUNGANA KIANGANI a juste eu le temps d'initier et finaliser sur place à Nkamba les travaux de construction de l'actuelle résidence officielle du chef spirituel et représentant légal de l' E.J.C.S.K. Sans oublier le lancement et le timide avancement de ceux de la cité de "Nkendolo", qui sont depuis plusieurs années au point mort. A vrai dire, son rôle de gardien de la ville sainte n'impliquait pas forcément celui de bâtisseur.

Il faut toutefois reconnaître que c'est sous la houlette de Papa Simon KIMBANGU KIANGANI que la construction de la nouvelle Jérusalem a repris de plus belle, avec la sortie de terre de plusieurs nouveaux bâtiments modernes et prêts à être habité. A propos, permettez que l'on vous épargne les amples détails.

La beauté d'une ville réside dans la façon dont elle est construite et donc mise en valeur. Même si la beauté de Nkamba, nouvelle Jérusalem, est plus spirituelle que matérielle; il nous a été donné pour que nous puissions la bâtir, en tant que symbole visible de la présence divine sur terre. Car Dieu étant universel et non pas l'apanage d'un quelconque peuple, Nkamba a vocation à recevoir tous ceux qui auront le moment venu la soif de rechercher et de connaître la Sainte trinité. Ainsi donc, pour être en mesure de recevoir tout le monde, la ville sainte doit déjà être construite bien avant que ne s'accomplisse enfin cette prophétie: "Où que soit le corps là s'assembleront les aigles " (Matthieu 24: 28).

S'étant élevé avec son corps le jour de son ascension, nul ne peut prétendre que la prophétie susmentionnée fait référence au corps de Jésus-Christ puisqu'il n'en a pas laissé sur terre. L'unique corps divin et visible qui s'y trouve est celui de Papa Simon KIMBANGU, le Saint-Esprit incarné. C'est sans aucun doute au sien qu'elle fait allusion. D'où, la valeur inestimable de Nkamba tant sur le plan spirituel que matériel. C'est donc à nous autres kimbanguistes d'en prendre conscience et de contribuer dans la mesure du possible à son rayonnement. Pour cela, évitons d'être de simples spectateurs par rapport aux différents travaux en cours, apportant plutôt partout où l'on se trouve notre modeste contribution spirituelle (prières et beko) et matérielle (donner sa quote-part ou aller sur le terrain prêter main forte à ceux qui bâtissent). N'oublions pas que c'est Nkamba qui est la principale source de nos bénédictions (Psaumes 122: 6).

Dans sa volonté de poursuivre la construction de Nkamba, nouvelle Jérusalem, Papa Simon KIMBANGU KIANGANI avait eu à proposer dans un premier temps à tous les kimbanguistes de faire mensuellement don à l'église d'une obole d'un dollar (1$), afin de permettre même à ceux qui n'ont pas d'emplois d'y participer. Mais, cette bonne initiative du chef spirituel a été saboté à tous les niveaux par ceux qui étaient chargés de la mettre en oeuvre. C'est la raison pour laquelle il a jugé bon dans un deuxième temps d'attribuer aux différents mouvements, associations et chorales des terrains à bâtir sur place à Nkamba; et comme il fallait s'y attendre, le résultat escompté est en effet très encourageant. Il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas le reconnaître.

De leurs côtés, Kinshasa, Brazzaville et Luanda ont intérêt à améliorer à la fois les conditions et capacités d'accueil des centres kimbanguistes locaux; qui serviront un jour de lieux de transit et de gestion de flux de nombreux peuples et nations qui se "déverseront" à l'avenir à Nkamba. Que chacun de nous se souvienne de ce cantique divinement inspiré qui nous rappelle à tous cette belle promesse faite à nos grands-parents depuis 1921: "Nusa tambula makanda ma nza , O Yisu okunuyonzakesa ke nuvilakana ko". Ce qui veut dire que "vous accueillerez toutes les nations de la terre, Jésus-Christ lui-même vous réunira, ne l'oubliez pas".

Tous les kimbanguistes le savent : en cette quatrième génération, Satan et tous ses suppôts se sont mobilisés pour faire échec au kimbanguisme, en combattant Simon KIMBANGU et son oeuvre. Donc les kimbanguistes. Dans le passé, Satan et les siens ont combattu tour à tour le Père et le Fils; aujourd'hui, ils font la guerre au Saint-Esprit incarné. C'est d'ailleurs dans ce contexte-là qu'ils essayent par tous les moyens possibles de freiner l'avancement des travaux d'édification du musée; pour que l'urbanisation de Nkamba pilotée par Papa Simon KIMBANGU KIANGANI, prenne encore plus de retard.

Mais, tout cela n'est qu'un coup de pied dans l'eau, puisque le Saint-Esprit incarné nous a déjà rassuré à travers l'hymnologie kimbanguiste que "Solo na ngai ekozala se solo, ekobonguana lokuta te (bana); Nzambe akokueyaka te boyeba, Nzambe akolongaka kaka". Traduction en français: "Mon immuable vérité ne sera jamais mensonge (mes enfants); sachez-le que Dieu ne peut-être vaincu car c'est à lui et à lui seul qu'appartient la victoire".

En cette année 2016 notre rôle, en tant que kimbanguistes, est de contribuer à cette victoire en s'impliquant davantage sur le plan spirituel, c'est-à-dire en priant et en jeûnant plus qu'on a eu à le faire en 2015. Ce sera notre façon à nous de participer à l'effort de construction de Nkamba et du musée qui est toujours en chantier. Dans l'intimité de nos salons ou de nos chambres, faisons de notre mieux pour respecter à la lettre les heures de prières; tout en soumettant à Papa Simon KIMBANGU KIANGANI avec concision, clarté et sincérité nos bonnes intentions en faveur de l'aboutissement des travaux de construction du musée, afin que son inauguration ait effectivement lieu le 25 mai 2016.

Il est vrai que "rien n'est impossible à Dieu" et que Papa Simon KIMBANGU KIANGANI peut, s'il veut, ordonner aux anges du ciel de descendre et d'achever en un clin d'oeil le fameux musée de Nkamba. Mais si les choses se passent ainsi, nous autres kimbanguistes ne pourront pas bénéficier de ses divines bénédictions. Bien avant la construction du temple de Nkamba, Papa DIANGIENDA KUNTIMA avait demandé aux kimbanguiste s'ils voulaient que celui-ci descende tout simplement du ciel, ou au contraire qu'il soit construit des mains de l'homme.

Nos grands-parents et parents avaient choisi la deuxième option, parce que ce n'est que de cette manière-là qu'ils pouvaient espérer recevoir les bénédictions qui allaient avec. Aujourd'hui, avec la construction du musée, le principe reste le même. Il est donc de notre devoir de faire en notre âme et conscience preuve de bonne volonté, pour que tous les travaux se terminent dans le délai requis et que son inauguration se fassent sans faute le jour de la naissance de Papa DIALUNGANA KIANGANI. Même s'il n'ouvre pas entièrement pour nous les écluses du ciel, notre vénérable père Papa Mfumu a Mbanza accordera à quiconque qui aura su l'honorer ses divines bénédictions.

Le 25 octobre 2015 à Nkamba, Papa Simon KIMBANGU KIANGANI avait déjà eu à formuler le voeu de nouvel an que voici: "2016 eleka na kimia po toza na eloko ya motuya oyo tokopesa na Tata Nzambe, oyo tosali na maboko ezali musée". Entendez par là: "Que l'année 2016 soit une année de paix, d'autant plus que nous avons quelque chose de précieux que nous nous avions construit de nos mains, que nous remettrons à Dieu. Il s'agit du musée". En vérité, le musée existe déjà sur le plan spirituel et le chef spirituel nous demande le plus simplement du monde de l'aider à le matérialiser, pour qu'il soit enfin visible à l'oeil nu.

En conclusion, que chacun de nous médite longuement sur ces quelques passages bibliques et participe en conséquence selon son coeur, sa conscience et sa foi à la construction du musée de Nkamba. C'est de son inauguration officielle le 25 mai 2016 que dépend matériellement le succès du centenaire de Papa Mfumu'a mbanza DIALUNGANA KIANGANI, car les deux événements sont intimement liés.

"Celui qui agit d'une main nonchalante s'appauvrit, mais la main des hommes actifs enrichit" (Proverbes 10: 4).
"Heureuse la nation dont l'Eternel est le Dieu ! Heureux le peuple qu'il a choisi pour son héritage !" (Psaumes 33: 12).
"Mon fils , sois sage et réjouis mon coeur, et je pourrai répondre à celui qui me déshonore" (Proverbes 27: 11).


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com